Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>
Les Fantasmes , film  de David et Stéphane  Foenikos

Film à sketches  sur les fantasmes ou les désirs de six couples pour atteindre la plénitude sexuelle . Un gros casting , Monica Bellucci , Carole Bouquet, Karin Viard, Nicolas Bedos Ramzy ,Alice Taglioni , Denis Podalydes, entre autres , et c'est peut être les moins connus qui s'en sortent le mieux, Joséphine de Meaux, Suzanne Clément...

Bon vous commencez à sentir que je n'ai pas trop aimé. Si j'osais la métaphore je dirais que ce film n'a ni queue ni tête..

Sketchs inégaux , qui se suivent par des enchainements plus ou moins subtils au début, puis après sans enchainements,  des moyens , des pas très drôles , quelques sourires par çi par là, pas de quoi fouetter un chat ( ho oui fouette moi.. heu pardon je m'égare..ben quoi moi aussi je pourrais avoir des fantasmes ..)

Bon avec ce thème on pouvait faire un film comique en chargeant la barque, ou un film plus instructif sur les difficultés des couples, avec plus de sentiments, plus d'intérêt par rapport à la sexualité dans le couple, un truc dans l'air du temps quoi, qui aurait été moins drôle ( et encore ) mais avec un film plus percutant,  le problème je crois avec ce film c'est qu'il hésite entre les deux aspects et du coup...ça tombe à plat pour moi...

J'aime beaucoup certaines actrices et acteurs , Denis Podalydes notamment ou Karin Viard , Carole Bouquet..mais on a l'impression qu'ils sont venu toucher un cachet sans grande conviction...désolé c'est mon ressenti

Au bout d'un moment je me suis lassé, en plus j'étais seul dans la salle , véridique, dommage d'avoir un salle à soi pour un film moyen.

J'aurais du me méfier , une fois j'avais commencé un roman de David Foenikos...et il m'est tombé des mains... je ne l'ai pas fini...j'aurai du sortir avant la fin ...

MC Alias Tonton M

 

 

 

Voir les commentaires

CLEPSIDRE poésies par LOU POESIS Virginia Blanco

"Clepsidre par Lou Poesis , je vous ai souvent parlé de ses livres de poésies que j'adore, ses mots me font rêver, partir loin dans l'esprit, dans les songes , et j'adore les lire à haute voix aussi , la beauté des mots s'harmonisent tellement bien avec le son de la voix , ça coule dans la bouche ..

 "Clepsidre " , c'était dans l'antiquité  un instrument qui permettait de compter le temps...Ici Virginia le remonte  sur une année,  du printemps , vers l'hiver , l'automne , l'été et pour finir à nouveau au printemps.

Une sorte de compte à rebours bien en phase avec l'urgence des messages que nous fait passer Lou Poesis

Des textes courts , d'autres plus longs, les thèmes , ce sont la vie , la nature ,l'univers , l'amour , la douleur, la Société.

Ce sont des cris , des coups de gueule, on sent que Virginia veut "cracher" ses douleurs , présentes et passées comme une sorte d'exorcisme, mais proférer aussi l'amour , la beauté, l'espoir.

Ce sont des cris de peur , de douleurs mais aussi de joie , d'espoir.

Il y plein de fulgurances dans ces textes, j'aime beaucoup les textes courts , percutants comme des haiku japonais , les textes plus longs sont tout aussi percutants en  nous laissant en apesanteur  sur les rêveries de Virginia.

j'en ai noté tellement de belles phrases ,qu'il y en a trop , venez les lire vous allez vous régaler, quelques unes quand même :

"De vagues en vagues

douceurs brûlantes

au rythme de tes mots

et ton souffle

qui surprend ma bouche

plonger dans le calice de miel

effleurant l'aube

de nos baisers oubliés "

et j'adore celle là à pleine d'humour 

"Pas à pas

le mille-pattes refait l'histoire

du millimètre "

et enfin

"Navire sans voile

vogue l'océan

sur la coque brisée

d'un cœur à rafistoler "

Que ça fait du bien, oui les plus beaux poèmes viennent souvent des failles du passé, si j'osais , je dirais à Virginia , merci d'avoir souffert pour nous redonner le plaisir de savourer tes 'maux" , tes mots

MC Alias TONTON M

ci dessous site pour le commander ainsi que les autres recueils ( qui ne sont pas chers en plus )

Voir les commentaires

Couleurs de l'incendie de Pierre Lemaitre

Après "au revoir la haut " qui était un superbe roman prenant, intense , émouvant, pas évident de repartir sur une nouvelle réussite. Et pourtant si , ce roman est très prenant aussi , inventif dans l'histoire, on est entrainé sans pouvoir s'arrêter, je ne vais pas raconter , juste le début , Madeleine se retrouve seule après la mort de son père un grand financier. El est la seule  héritière, et son fils le jour de l'enterrement , sans raison apparente se jette dans  le vide et reste à moitié paralysé. Elle va devoir s'en occuper à plein temps , et perdre en même temps sa fortune à cause de malversations à son encontre. Comme va t 'elle s'en sortir , tout est dans l'histoire. C'est passionnant , machiavélique , très bien écrit , la vie dans ses années 1920 1933 y est magnifiquement décrite, la montée du nazisme, la crise de 29, les coullisses du pouvoir , des marchés financiers, des journaux, étonnamment ca rappelle un peu ce qu'on vit de nos jours. Ca se lit comme un roman historique , à la Dumas ou Balzac, comme roman à suspens , vraiment un régal.

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

C'est la vie film de Julien Rambaldi

Film sympa avec de bons acteurs , le destin un peu mouvementé de 4 femmes qui vont accoucher en même temps dans un même hôpital. On voit au tout début ..9 mois avant quoi , le départ à la conception , si on peut dire, avec pas mal d'humour au départ.

 Portraits de femmes ( avec les papas ) bien différentes , une busines woman qui ne pense qu'à son boulot , jusque sur son lit d'accouchement , une par contre qui se retrouve seule , sans famille , sans papa pour l'aider, une autre traumatisée par sa propre naissance et qui enfin après plusieurs tentatives est enceinte, le rôle du mari est drôle , un mec organisateur de sports extrêmes , qui va tout faire pour arriver à l'heure à l'accouchement , encore une autre sous la coupe de sa mère complètement allumée qui veut la faire accoucher naturellement , et à la maison , et enfin un couple de lesbiennes qui ont procré par l'intermédiaire d'un géniteur qui vient s'inviter au jour de la naissance . Au milieu de ce petit monde un obstétricien , qui commence son premier jour ,  rôle très bien tenu par Nicolas Maury  qui avait éclaté dans la série 10 %. Enfin Josiane Balasko qui joue le rôle d'une infirmière humaniste , mais ne le sont elles pas toutes , qui veut aider les futures maman à accoucher dans les meilleurs conditions psychologiques pour des raisons dévoilées dans le film . C 'est donc drôle , mouvementé , mais aussi touchant , émouvant,bon ça joue sur les bons sentiments un peu , mais franchement je me suis régalé et passé un très bon moment. 

Bon seule note de mauvais gout , à mon avis , mais je ne l'aime pas , une apparition de Michel Drucker , mais bon , à part çà , je recommande le film.

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

L'AMOUR EST ...A COTE d'Elisabeth Dancele Charmand

Petit livre par le nombre de pages , mais grand par la force qu'il dégage...

Elisabeth Dancele  Charmand cherche l'amour, le grand , et pour çà elle se sert de ce livre pour s'adresser directement à son futur amour, donc à moi  qui la lit , à toi , qui va la lire, bon , elle n'est pas se(x)ctaire, femme ou homme, mais elle préfère les hommes quand même, donc nous nous sentons plus concernés les mecs. 

Ce n'est pas  du speed dating, mais plutôt du ...book dating...

Livre très court, chapitres  d'une ou 2 pages, avec chacun un titre de chanson qu'on se plait à fredonner pour se mettre dans la tête  de l'auteure, de belles références musicales  , Juliette Greco , Bashung , téléphone , Daho , je vous laisse découvrir les autres...

Elisabeth, oui,  je l'appelle Elisabeth maintenant , nous sommes assez intimes après ce bouquin, nous parle directement , elle se met à nue, et c'en est troublant, elle me parle directement , me tutoie, moi Michel .... 

Elle parle de l'amour que nous allons vivre tous les deux , elle et moi...très bientôt, elle le rêve déjà , elle l'anticipe, elle le raconte , elle le vit déjà ... Elle me parle  , mais bien sûr on sait qu'elle parle à d'autres de la même manière, c'est troublant je vous dis...et puis franchement, je fais un aparté entre nous ,  je ne vois pas ce qu' elle leurs trouve aux autres bellâtres.., hein , mais non , je ne suis pas jaloux...

Et puis  on  trouve de belles envolées d'amoureuse transie dans ce texte :

"je te promets de traverser les déserts arides pour un oasis d'espoir, de traverser tous ces océans d'amour pour te pêcher, je n'hésiterai pas à t'embarquer pour des wagons de câlins ......"

"Cette histoire pour qu'elle soit belle, ne dépend plus que de toi...Toi mon battement de coeur"...

j'ai trouvé le concept du livre original , quelle belle idée, bien sur il y a de l'émotion , on sent  Elisabeth vraiment  en recherche sous couvert d'écrire un livre , malgré l'humour, les  belles phrases, c'est touchant , émouvant

J'ai gouté chaque ligne avec délectation, venez vous faire courtiser...c'est si agréable...et puis qui sait..l'amour sera peut être au bout ..

MC alias TONTON M

 

Voir les commentaires

ZULU un thriller de Caryl Ferey (2008 )

je vous avais parlé déjà de Caryl Ferey et de son roman "plus jamais seul" , que j'avais bien aimé. Ici avec Zulu , on passe à la vitesse supérieure , un roman très prenant , intense, riche en émotions , en histoire ,l'après apartheid  en Afrique du sud, dur , violent , jusqu'au boutiste,

Ali , d'origine Zulu , traumatisé par ce que lui ont  fait subir ,lui et  son père, les milices du Bantoustan , anti ANC , ANC le parti au pouvoir en Afrique du sud.

Aujourd'hui , Ali est devenu  chef de la police criminelle de Cape Town, très efficace dans son boulot. 

Une jeune fille blanche de très bonne famille est retrouvée assassinée, puis une autre ,dans des conditions atroces,  une nouvelle drogue destructrice semble être à l'origine de ces meurtres, la drogue , un des fléaux de l'Afrique du sud avec le Sida.

L'enquête se lance mais va connaître des prolongements qui vont amener beaucoup plus loin  que les deux meurtres des jeunes filles.

L'auteur maintient la pression et l'intensité jusqu'au bout. 

On voit  la misère , la violence,le cynisme , la manipulation des populations, le racisme encore latent dans cette société post apartheid . Je me suis régalé , un roman policier , un roman d'aventure, un roman sociétal  et politique, beaucoup d'ingrédients très bien agencés par l'auteur. Vraiment je vous le conseille .

Grand prix de littérature policière en 2008

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

Un ESPION ORDINAIRE de Dominic Cooke avec Benedict Cumberbatch, Merab Ninidze.

Un film tiré de faits réels , mais déclassifiés depuis peu car sous le sceau  du secret défense.

On est début des années 1960 , la crise de Cuba se pointe , les Russes veulent installer des bases de missiles nucléaires à Cuba , au plus près des Etats Unis , on est en pleine guerre froide , avec Khrouchtchev , un chef de l'URSS  un peu va t' en guerre.

Un représentant de commerce Anglais qui voyage souvent dans les pays de l'est , va se faire espion amateur au service des services secrets anglais et la CIA, en rencontrant régulièrement pour faire en principe des affaires commerciales un colonel russe qui veut éviter une guerre nucléaire mondiale , et prêt à trahir son pays pour çà. Il confie des documents secrets au représentant qui fait juste office de passeur de documents pour les services secret de l'ouest.

La première partie du film manque peut être un peu de tonus,  le représentant vraiment ordinaire qui est en froid avec sa femme après une tromperie, et qui hésite à accepter cette mission  proposée par  les services secrets, puis les premiers contacts avec le Colonel Russe, bon ok , ca montre un peu l'ambiance de secret et de discrétion obligatoire dans ce monde des espions, mais bon , un peu longuet, on se console avec les décors de l'époque , les habits,  les habitudes de vie, et puis la femme du représentant qui joue très bien aussi , par contre ensuite , le film décolle vraiment, l'intensité dramatique est enfin présente.

Cet homme "ordinaire " va démontrer qu'il est un homme courageux, et l'acteur y est génial dans cette métamorphose. Je ne raconte pas la suite et la fin. 

L'espionnage et la guerre froide ne sont pas le sujet principal en fait dans ce film, ils servent de toile de fond , c'est surtout cette rencontre improbable entre les deux personnages principaux, l'espion russe et le représentant anglais , une histoire de confiance entre eux ,  de fidélité dans la volonté de sauver la planète d'une éventuelle guerre nucléaire . Un très bon film à voir donc  pour la fin et l'acteur Benedict Cumberbatch , et puis une très belle histoire qui s'est réellement passée, ce qui donne une autre dimension au film.

MC alias TONTON M

 

Voir les commentaires

Voir les commentaires

Les deux Alfred de Bruno Podalydes

Un film de Bruno Podalydes qui joue aussi dans le film , avec Sandrine Kiberlain et Denis Podalydes. J'avais beaucoup aimé il y a 4 ou 5 ans " Comme un avion " du même réalisateur et je m'étais régalé.

Ici dans ce film , même impression , un film  poétique , drôle , touchant , mais avec en fond une critique voire une dénonciation en règle du monde des start up , complètement déjantées avec leur langage soit disant branché , moderne fait de mélange d'anglais et Français .

Denis Podalydes  en mauvais terme avec sa femme (  elle travaille dans la Marine , dans un sous marin , et est en mission actuellement  ) doit lui prouver qu'il peut s'occuper des enfants et en même temps trouver un travail.

Effectivement il en trouve un , pas très clair comme job , une sorte d'influenceur .il peut choisir le montant de son salaire  .. mais bon faut qu'il rapporte des affaires aussi , et il y a de  grosses contre parties, il doit être dispo 24h 24h si besoin , et puis surtout ne pas avoir d'enfants...le  patron estime que c'est incompatible avec toute vie professionnelle ... surtout dans sa start up.. Donc bien sur , seul avec ses deux enfants en bas âge ce n'est pas gagné...

A la crèche il rencontre un doux réveur , Bruno Podalydes, qui vit d'expédients , de ventes d'objets connectés , taxi privé genre uber , etc etc , il s'invite chez Denis pour quelques jours , et va l'aider  à concilier sa vie de famille et son nouveau job.

Je ne raconte pas la suite, les deux acteurs , Denis , en mec un peu tête en l'air ,, un peu dépassé par les évènements joue super , je l'aime beaucoup,   Bruno , pareil, en poète qui semble à l'ouest , mais qui a une belle vision de la vie , et puis Sandrine Kiberlain, la supérieure de Denis, un peu folle , psycho rigide par moment , puis paumée à d'autres moment , est géniale.

Un bon film comme je les aime , intelligent , drôle , touchant, avec en plus une réflexion sur notre monde du travail, mais c'est soft ,une sorte de fable  doucereuse, je dirais même tendre , et oui j'aime çà.

Michel C Alias Tonton M

Voir les commentaires

L'accident de chasse  Roman BD de David L . Carlson (texte ) et Landis Blair (dessins)

Superbe BD  en noir et blanc primée meilleur album au festival d'Angoulème  2021, qui raconte une histoire vraie , tragique mais porteuse d'amour familial  et plus particulièrement filial . Dans les années fin 50 début 60 , Charlie Rizzo qui a perdu sa mère doit rejoindre son père ( qui était séparé de sa mère ) pour vivre dorénavant avec lui.

Matt Rizzo est aveugle , écrit en braille des textes non publiés. Cette cécité est due à un accident de chasse dans sa jeunesse , c'est ce qu'il a toujours fait croire à sa femme et son fils...mais ce n'est pas tout à fait vrai. Charlie est au début fier de père aveugle qui lui transmet sa culture des livres des poètes , des auteurs , mais plus grand , le fils qui a de mauvaises fréquentations , la pègre est très présente à Chicago dans ces années là , est inquiété par la police. Pour le raisonner son père est obligé de lui avouer qu'il est devenu aveugle suite à un braquage qui s'est mal passé, qu'il a passé des années en prison et il veut éviter çà à son fils . On suit donc l' histoire de ce père aveugle qui raconte à son fils sa vie en prison où il s'est initié à la littérature et à l'écriture , grâce à un  célèbre gangster emprisonné avec lui , mais très lettré , lui qui n'avait aucune culture.

Ce roman graphique est noir comme les dessins de l'excellent Landis Blair qui rajoutent à l'atmosphère lourde cette noirceur.

Mais il ressort de ce cauchemar un espoir  de survie , d'élévation. 
livre très prenant, bon , plus de 400 pages , mais ça se lit facilement , les textes  et dialogues sont courts au milieu des dessins.

Un roman BD , une première pour moi , mais expérience  très réussie, un sacré boulot pour les deux auteurs de cette histoire vrai et qui on mis 4 ans à l'écrire, à rechercher toutes les infos , archives de cette histoire. Bravo

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>
Haut

Hébergé par Overblog