Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

1 2 > >>

cinema

LA FRACTURE film de Catherine Corsini

vu ce lundi matin. Film avec Marina Fois , Valeria Bruni Tedeshi, Aîssatou Diallo Sagna et Pio Marmaî

24 h dans un service d'urgences d'un hôpital à Paris en plein milieu du conflit avec les gilets jaunes. Un couple de femmes est en train de se séparer ( Marina Foîs et Valeria bruni Tedeshi ), en voulant rattraper son amoureuse,Valéria  tombe et se fait une fracture grave au bras.Elle se retrouve donc aux urgences saturées comme d'habitude j'allais dire, mais en plus situation aggravée par les manifs gilets jaunes réprimées violement par la police.

Justement un gilet jaune qui a pris une grenade sur la jambe (Pio Marmaî ) s'y retrouve aussi.

Le titre , " la  Fracture" résume bien plusieurs aspects du film , la fracture physique de Valeria Tedeschi elle même , médicale , la fracture du couple ensuite, en train de se  séparer ,et plus globalement la fracture  sociale , notamment entre les 2  ""bourgeoises" et le gilet jaune, la  fracture politique ressentie par la révolte des gilets jaunes, et enfin la  fracture dans le monde hospitalier qui sature, constamment sur le fil du rasoir et au bord de l'implosion .

Bon  pour moi trop de thèmes tuent  les thèmes, j'ai eu du mal à voir où voulait nous amener la réalisatrice.

Les acteurs sont bons , Marina Fois , sobre dans un rôle de femme décidée , sûre d'elle, Valeria Bruni Tedeschi dans un personnage un peu paumé , déjanté, qui m'a moins séduit, le gilet jaune Pio Marmaî, en mec un peu exalté par sa rage contre Macron , et partagé par la peur de perdre son emploi aussi , dont on devine la précarité sociale malgré son métier de chauffeur est très bien, drôle , touchant par moment , puis enfin Aîssatou Diallo Sagna  dans le rôle de l'infirmière qui gère parfaitement son métier, mais qu'on sent au bord de la rupture, vraiment super , je ne la connaissais pas .

Donc , j'hésite sur ce film , je suis un peu mitigé sur le propos de la réalisatrice, ou alors c'est juste un constat de notre Société aujourd'hui car il ne me semble pas qu'elle prenne parti. Moi je retiens la justesse du regard sur l'hopital aujourd'hui, un constat implacable , ce dernier va exploser, et quand on pense que le film se passe avant la pandémie , on n'ose imaginer la situation actuelle, déjà l'infirmière du film parle de quitter son métier, à mon avis aujourd'hui elle se barre en courant.

Sur le conflit des gilets jaunes, pas grand chose, à part qu'il vient accentuer la pression sur l'hopital, pas de parti pris donc, une touche sur la police, par moment répressive à un autre humaine , là non plus pas  de position. Un constat,  je vous dis.

Sinon des scènes réalistes , la relation entre le gilet jaune et Valeria est intéressante et touchante,avec  des moments drôles , des scènes en trop en mon avis , avec  le malade psychiatrique par exemple , mais bon , je conseille d'allez voir pour les acteurs , pour le regard sur l'hôpital, pour les situations comiques, et puis je reconnais que la fin est touchante, je n'en dirai pas plus..J'aimerais avoir vos avis si vous y aller

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

TOUT S'EST BIEN PASSE de François OZON #toutsestbienpassé

 

Vu cette semaine , un film sur un sujet grave et  triste , dans l’air du temps , l’euthanasie, ou suicide médicalement assisté,  interdits en France , acceptés en Suisse.Histoire tirée  livre du même titre d'Emmanuelle Berheim

Déjà un très beau casting , Sophie marceau , dont je ne suis pas un fan absolu mais qui là je le reconnais joue très bien , un très beau rôle, Géraldine Pailhas que j’aime beaucoup , très sobre aussi, et André Dussollier qui fait une performance dans ce rôle de malade diminué physiquement mais toujours lucide, et dans des seconds rôles remarquables Charlotte Rampling et Hanna Schygulla

Il joue  un père de 85 ans  , brillant industriel, grand amateur d’art et de musique, qui a eu un AVC et se sent très diminué. Il a eu une vie intense , marié , père de deux filles, qui a eu des relations homosexuelles aussi. Il a compris qu’il ne pourrait plus profiter de la vie et demande à une de ses filles , Sophie Marceau, de l’aider à mourir. Réticente au début , devant l’insistance de son père , qui a toujours été autoritaire,  dur avec elle et sa sœur, elle cède et se renseigne.

On suit la démarche , la rencontre avec la personne en Suisse de l’association qui s’occupe de l’euthanasie jouée par l’excellente actrice Hanna Schygulla, les espoirs aussi des deux sœurs quand leur père recule deux ou trois fois la date , pour voir son petit fils donner son premier concert de musique , ou pour faire une dernier repas dans son restaurant préféré, espérant le voir changer d’avis.

La situation est très bien décrite dans le film, mais ce n’est pas seulement  didactique , on voit par des flash back la vie de cet homme et ses relations avec ses filles dans leur enfance, les lieux de culture qu’il a fréquenté , une vie quoi , faite d’amour , de passions , même si on sent que ce père a été égoïste dans ses plaisirs dédaignant ses filles , sa femme excellemment jouée aussi par Charlotte Rampling.

Bref , un beau film , touchant , dur bien sûr,  très bien documenté, une tranche de vie qui pourrait nous arriver, des moments d’amour , d’émotion , mais vraiment pas larmoyant du tout , et puis André Dussollier très crédible dans ce rôle de malade.

Un film à voir qui fait réfléchir intelligemment sur cet aspect de la fin de vie

MC ALIAS TONTON M

 

TOUT S'EST BIEN PASSE de François OZON #toutsestbienpassé

Voir les commentaires

BOITE NOIRE Film de Yann GOZLAN avec Pierre Niney

OUIIIIIIII j'ai adoré, 

difficile de raconter car le suspens se déploie tout le long du film, pour résumer,  un avion en provenance de Dubaï,   se crache dans les Alpes avec 300 passagers , tous décèdent.

Le BEA doit enquêter sur les circonstances de l'accident et notamment en épluchant la fameuse boite noire, Mathieu Vasseur ( Pierre Niney ) jeune enquêteur est mis à la tête de la cellule d'enquête en l'absence de son chef, il va aller de découvertes en découvertes, contre l'avis général des autorités, il est très méticuleux , trop ? piste terroriste , erreur de pilotage, panne  ? on suit le jeune enquêteur dans ses doutes , la partie d'écoute de la boite noire est très intéressante , on apprend beaucoup sur le décryptage de ce mystérieux  objet.

On gravite dans un mille aéronautique très puissant en argent et en influence , belle description de ce monde , les acteurs sont justes à mon gout , Pierre Niney très bon , j'aime bien cet acteur.

Franchement un bon film , à suspens, pas trop technique comme on pourrait le craindre , je ne suis moi même ni un bricoleur , ni attiré par le monde scientifique et j'ai tout suivi.

Allez y , heu... y a de la place , dans la salle ce samedi matin....j'étais tout seul pendant toute la séance...comme à la maison quoi..p... c'est à toi Tonton ce grand écran ???

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

Les Fantasmes , film  de David et Stéphane  Foenikos

Film à sketches  sur les fantasmes ou les désirs de six couples pour atteindre la plénitude sexuelle . Un gros casting , Monica Bellucci , Carole Bouquet, Karin Viard, Nicolas Bedos Ramzy ,Alice Taglioni , Denis Podalydes, entre autres , et c'est peut être les moins connus qui s'en sortent le mieux, Joséphine de Meaux, Suzanne Clément...

Bon vous commencez à sentir que je n'ai pas trop aimé. Si j'osais la métaphore je dirais que ce film n'a ni queue ni tête..

Sketchs inégaux , qui se suivent par des enchainements plus ou moins subtils au début, puis après sans enchainements,  des moyens , des pas très drôles , quelques sourires par çi par là, pas de quoi fouetter un chat ( ho oui fouette moi.. heu pardon je m'égare..ben quoi moi aussi je pourrais avoir des fantasmes ..)

Bon avec ce thème on pouvait faire un film comique en chargeant la barque, ou un film plus instructif sur les difficultés des couples, avec plus de sentiments, plus d'intérêt par rapport à la sexualité dans le couple, un truc dans l'air du temps quoi, qui aurait été moins drôle ( et encore ) mais avec un film plus percutant,  le problème je crois avec ce film c'est qu'il hésite entre les deux aspects et du coup...ça tombe à plat pour moi...

J'aime beaucoup certaines actrices et acteurs , Denis Podalydes notamment ou Karin Viard , Carole Bouquet..mais on a l'impression qu'ils sont venu toucher un cachet sans grande conviction...désolé c'est mon ressenti

Au bout d'un moment je me suis lassé, en plus j'étais seul dans la salle , véridique, dommage d'avoir un salle à soi pour un film moyen.

J'aurais du me méfier , une fois j'avais commencé un roman de David Foenikos...et il m'est tombé des mains... je ne l'ai pas fini...j'aurai du sortir avant la fin ...

MC Alias Tonton M

 

 

 

Voir les commentaires

C'est la vie film de Julien Rambaldi

Film sympa avec de bons acteurs , le destin un peu mouvementé de 4 femmes qui vont accoucher en même temps dans un même hôpital. On voit au tout début ..9 mois avant quoi , le départ à la conception , si on peut dire, avec pas mal d'humour au départ.

 Portraits de femmes ( avec les papas ) bien différentes , une busines woman qui ne pense qu'à son boulot , jusque sur son lit d'accouchement , une par contre qui se retrouve seule , sans famille , sans papa pour l'aider, une autre traumatisée par sa propre naissance et qui enfin après plusieurs tentatives est enceinte, le rôle du mari est drôle , un mec organisateur de sports extrêmes , qui va tout faire pour arriver à l'heure à l'accouchement , encore une autre sous la coupe de sa mère complètement allumée qui veut la faire accoucher naturellement , et à la maison , et enfin un couple de lesbiennes qui ont procré par l'intermédiaire d'un géniteur qui vient s'inviter au jour de la naissance . Au milieu de ce petit monde un obstétricien , qui commence son premier jour ,  rôle très bien tenu par Nicolas Maury  qui avait éclaté dans la série 10 %. Enfin Josiane Balasko qui joue le rôle d'une infirmière humaniste , mais ne le sont elles pas toutes , qui veut aider les futures maman à accoucher dans les meilleurs conditions psychologiques pour des raisons dévoilées dans le film . C 'est donc drôle , mouvementé , mais aussi touchant , émouvant,bon ça joue sur les bons sentiments un peu , mais franchement je me suis régalé et passé un très bon moment. 

Bon seule note de mauvais gout , à mon avis , mais je ne l'aime pas , une apparition de Michel Drucker , mais bon , à part çà , je recommande le film.

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

Un ESPION ORDINAIRE de Dominic Cooke avec Benedict Cumberbatch, Merab Ninidze.

Un film tiré de faits réels , mais déclassifiés depuis peu car sous le sceau  du secret défense.

On est début des années 1960 , la crise de Cuba se pointe , les Russes veulent installer des bases de missiles nucléaires à Cuba , au plus près des Etats Unis , on est en pleine guerre froide , avec Khrouchtchev , un chef de l'URSS  un peu va t' en guerre.

Un représentant de commerce Anglais qui voyage souvent dans les pays de l'est , va se faire espion amateur au service des services secrets anglais et la CIA, en rencontrant régulièrement pour faire en principe des affaires commerciales un colonel russe qui veut éviter une guerre nucléaire mondiale , et prêt à trahir son pays pour çà. Il confie des documents secrets au représentant qui fait juste office de passeur de documents pour les services secret de l'ouest.

La première partie du film manque peut être un peu de tonus,  le représentant vraiment ordinaire qui est en froid avec sa femme après une tromperie, et qui hésite à accepter cette mission  proposée par  les services secrets, puis les premiers contacts avec le Colonel Russe, bon ok , ca montre un peu l'ambiance de secret et de discrétion obligatoire dans ce monde des espions, mais bon , un peu longuet, on se console avec les décors de l'époque , les habits,  les habitudes de vie, et puis la femme du représentant qui joue très bien aussi , par contre ensuite , le film décolle vraiment, l'intensité dramatique est enfin présente.

Cet homme "ordinaire " va démontrer qu'il est un homme courageux, et l'acteur y est génial dans cette métamorphose. Je ne raconte pas la suite et la fin. 

L'espionnage et la guerre froide ne sont pas le sujet principal en fait dans ce film, ils servent de toile de fond , c'est surtout cette rencontre improbable entre les deux personnages principaux, l'espion russe et le représentant anglais , une histoire de confiance entre eux ,  de fidélité dans la volonté de sauver la planète d'une éventuelle guerre nucléaire . Un très bon film à voir donc  pour la fin et l'acteur Benedict Cumberbatch , et puis une très belle histoire qui s'est réellement passée, ce qui donne une autre dimension au film.

MC alias TONTON M

 

Voir les commentaires

Les deux Alfred de Bruno Podalydes

Un film de Bruno Podalydes qui joue aussi dans le film , avec Sandrine Kiberlain et Denis Podalydes. J'avais beaucoup aimé il y a 4 ou 5 ans " Comme un avion " du même réalisateur et je m'étais régalé.

Ici dans ce film , même impression , un film  poétique , drôle , touchant , mais avec en fond une critique voire une dénonciation en règle du monde des start up , complètement déjantées avec leur langage soit disant branché , moderne fait de mélange d'anglais et Français .

Denis Podalydes  en mauvais terme avec sa femme (  elle travaille dans la Marine , dans un sous marin , et est en mission actuellement  ) doit lui prouver qu'il peut s'occuper des enfants et en même temps trouver un travail.

Effectivement il en trouve un , pas très clair comme job , une sorte d'influenceur .il peut choisir le montant de son salaire  .. mais bon faut qu'il rapporte des affaires aussi , et il y a de  grosses contre parties, il doit être dispo 24h 24h si besoin , et puis surtout ne pas avoir d'enfants...le  patron estime que c'est incompatible avec toute vie professionnelle ... surtout dans sa start up.. Donc bien sur , seul avec ses deux enfants en bas âge ce n'est pas gagné...

A la crèche il rencontre un doux réveur , Bruno Podalydes, qui vit d'expédients , de ventes d'objets connectés , taxi privé genre uber , etc etc , il s'invite chez Denis pour quelques jours , et va l'aider  à concilier sa vie de famille et son nouveau job.

Je ne raconte pas la suite, les deux acteurs , Denis , en mec un peu tête en l'air ,, un peu dépassé par les évènements joue super , je l'aime beaucoup,   Bruno , pareil, en poète qui semble à l'ouest , mais qui a une belle vision de la vie , et puis Sandrine Kiberlain, la supérieure de Denis, un peu folle , psycho rigide par moment , puis paumée à d'autres moment , est géniale.

Un bon film comme je les aime , intelligent , drôle , touchant, avec en plus une réflexion sur notre monde du travail, mais c'est soft ,une sorte de fable  doucereuse, je dirais même tendre , et oui j'aime çà.

Michel C Alias Tonton M

Voir les commentaires

ADIEU LES CONS d'Albert Dupontel

Vu vendredi soir à 19h, avec 6 spectateurs dans la salle , tranquille quoi...

Bon , que dire , oui j'ai ri , oui j'ai été touché , les acteurs formidables , Virginie Efira sobre dans son rôle de fille mère à qui on a pris son fils à la maternité pour le placer à la DDASS et qu'elle n'a pas vu depuis 28 ans , elle vient d'apprendre qu'elle est très malade et visiblement condamnée, elle veut donc absolument revoir son fils , Albert Dupontel spécialiste hors pair en informatique et  en sécurité des réseaux, expert dans son job mais un peu coincé dans la vie , et qui vient de se faire mettre sur la touche au boulot , et enfin Nicolas Marié un  aveugle travaillant aux archives des dossiers de la DDASS, qui va les aider malgré son handicap visuel.

Y a des gags ,des situations burlesques, des moments touchants, mais un peu faciles je trouve, il y a beaucoup de coïncidences un peu trop grosses , des hasards qui permettent à l'histoire de se dérouler rapidement et ca m'a un peu gêné. Je sais bien qu'il faut prendre le film comme une fable , un conte, c'est fait pour dénoncer la société de cons...manipulée par les médias , la police,  les réseaux sociaux, pour mettre en avant les rejetés de la société , trop vieux (dupontel ) , trop fille mère (virgina Efira ), trop handicapé (Nicolas Marié ).. je suis d'accord mais je trouve un peu manichéen, trop évident , direct, oui facile je le répète. Bon je garde le jeu des acteurs, les gags, je suis resté sur ma faim , et pourtant j'adore Dupontel. C'est mon ressenti , je sais qu'il a eu des césars à gogo ce film , mais moi ne m'a pas entièrement satisfait, j'ai vu de meilleurs films de lui

MC alias TONTON M

 

Voir les commentaires

J'accuse film de Polanski

Vu ce WE, LE film de Polanski  avec Jean Dujardin , Louis Garrel, méconnaissable dans le rôle de Dreyfus, Emmanuelle Seigner , et un casting hors normes, peux pas tous les citer. L'histoire on la connait dans ses grandes lignes , Dreyfus gradé militaire  accusé de trahison à tort uniquement parce qu'il était juif, est envoyé loin sur une ile enfermé, et réhabilité après le "j'accuse" de Emile Zola dans le journal l'Aurore.

En fait c'est plus subtil que ça , un officier , Jean Dujardin , bien noté par ses supérieurs et pas franchement pro juif, est nommé à la direction de l'espionnage Français où il va découvrir la machination ourdie contre Dreyfus.

Dujardin joue admirablement bien l'officier intègre, qui malgré ses a-priori va aller jusqu'au bout de sa loyauté envers la vérité au risque de sa carrière. Le film est bien mené tout doucement au début mais implacable au fil du déroulé de l'action, je le répète avec une kyrielle de bons acteurs , le film fait plus de deux heures je crois mais on ne voit pas le temps passer. Franchement à voir , en dehors de la polémique Polanski ,personne privée peu recommandable  sans aucun doute , c'est le moins qu'on puisse dire , mais il faut reconnaître que c'est un réalisateur hors pair .

Après chacun agit en sa conscience, mais ca serait dommage de rater ce film qui décrit admirablement bien l'époque de cette fin 19 ième siècle, le racisme exacerbé que l'on retrouve malheureusement de nos jours,le complot des militaires très hauts gradés et qui nous fait nous poser des questions sur l'intolérance.

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

MON CHIEN STUPIDE  de Yvan Attal avec Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg

Un bon film ,vu semaine dernière. Henri ( Yvan Attal )écrivain dont le premier roman a été un gros succès , n'arrive plus à enchaîner  d'autres romans  aussi bons , et végète en province avec sa  femme ( Charlotte Gainsbourg ). Il est devenu aigri et les relations avec ses quatre enfants, auxquels  il reproche  son échec à récrire avec succès et son épouse sont tendus. Un soir un énorme chien vient trouver refuge dans sa maison et s'installe comme chez lui ,  Henri va l'adopter contre l'avis de sa famille. Il va essayer de s'en servir pour faire partir ses enfants déjà adultes , enfin de retrouver sa liberté d'écrire. Je ne raconte pas plus. C'est assez fin comme étude de la famille , de la rançon du succès , du retour de bâton quand ce succès n'est plus au rendez vous, avec bien sûr un belle histoire d'amour.Du cynisme , de l'humour , de l'amour , j'ai beaucoup aimé ce film.

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

1 2 > >>
Haut

Hébergé par Overblog