Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>
"PAZ roman de Caryl Ferey

je vous ai déjà parlé des romans de cet auteur , j'adore vraiment , des histoires qui nous font voyager, Afrique du sud ; Nlle Zélande, et d'autres encore que je n'ai pas lus et ici la Colombie. Une description apocalyptique de ce pays  rongé par la violence et on sait qu'il y a de la violence dans les romans de Caryl Ferey...là il peut s'en donner à coeur joie.Histoire des rivalités entre cartels de la droque ,  rivalités au niveau politique les FARC, repentis ou non , violence , je l'ai dit , pauvreté.

Une famille avec le patriarche fonctionnaire haut placé , le fils ainé ancien baroudeur solitaire et dur , chef de la police de Bogota , un frère plus jeune qui s'était engagé chez les FARC, renié par sa famille, , des intrigues cachés dans cette famille, un passé trouble , beaucoup d'éléments qui tiennent en haleine le lecteur. Comme toujours dans ses romans , peu de place à l'amour,  aux happy end , c'est dur ,à l'image de ce pays martyrisé. Un bon roman , pas celui que j'ai préféré , mais ca reste très très bon et bien écrit , on rentre complètement dans ce pays qu'on connait peu finalement, tellement il est gangréné par ses problèmes de violence et de drogues.

Oui à lire quand même , un roman d'aventure dépaysant.

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

HIPPOCRENE de Mariette LESIEUR

Si vous voulez sortir de ce monde fou dans le quel nous vivons , il faut lire  "Hippocrène" de Mariette Lesieur, aux éditions "Roses de France "

Hippocrène ,lieu  mythique  de la source d'inspiration des poètes.

Pégase, cheval de la mythologie , créateur de cette source nous emmène au fil de l'eau...  de l'inspiration de Mariette. Regard désabusé et critique  sur l'homme qui a détruit ce monde petit à petit, sommes nous meilleurs que les animaux ?

Ce sont des poèmes qui dissèquent les travers de notre société , les travers des hommes, c'est  délicat ,mais d'une belle acuité ,  il y a de l'humour,  " surimi  " par exemple , la poésie de Mariette n'est pas austère elle est flamboyante tout en dénonçant ,en affirmant des vérités,  des constats , ""marchons à reculons ", des poèmes touchants , "papa pianiste " ça se lit d'une traite ou par petites touches , c'est comme on veut.

Un constat qui nous invite à nous élever , à nous grandir , nous sortir de nos travers.

 De belles illustrations  nous gardent dans l'atmosphère des légendes , de la mythologie, encore un régal de lecture, bien dans la lignée des très beaux recueils précédents que je vous recommande vivement aussi "Ginkgo Biloba " premier et deuxième Loba.J'ai rencontré plusieurs fois Mariette, on ressent avec elle la douceur de ses poèmes mais on devine aussi sa force intérieure qui assume  ses convictions, une très belle personne

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

LA FRACTURE film de Catherine Corsini

vu ce lundi matin. Film avec Marina Fois , Valeria Bruni Tedeshi, Aîssatou Diallo Sagna et Pio Marmaî

24 h dans un service d'urgences d'un hôpital à Paris en plein milieu du conflit avec les gilets jaunes. Un couple de femmes est en train de se séparer ( Marina Foîs et Valeria bruni Tedeshi ), en voulant rattraper son amoureuse,Valéria  tombe et se fait une fracture grave au bras.Elle se retrouve donc aux urgences saturées comme d'habitude j'allais dire, mais en plus situation aggravée par les manifs gilets jaunes réprimées violement par la police.

Justement un gilet jaune qui a pris une grenade sur la jambe (Pio Marmaî ) s'y retrouve aussi.

Le titre , " la  Fracture" résume bien plusieurs aspects du film , la fracture physique de Valeria Tedeschi elle même , médicale , la fracture du couple ensuite, en train de se  séparer ,et plus globalement la fracture  sociale , notamment entre les 2  ""bourgeoises" et le gilet jaune, la  fracture politique ressentie par la révolte des gilets jaunes, et enfin la  fracture dans le monde hospitalier qui sature, constamment sur le fil du rasoir et au bord de l'implosion .

Bon  pour moi trop de thèmes tuent  les thèmes, j'ai eu du mal à voir où voulait nous amener la réalisatrice.

Les acteurs sont bons , Marina Fois , sobre dans un rôle de femme décidée , sûre d'elle, Valeria Bruni Tedeschi dans un personnage un peu paumé , déjanté, qui m'a moins séduit, le gilet jaune Pio Marmaî, en mec un peu exalté par sa rage contre Macron , et partagé par la peur de perdre son emploi aussi , dont on devine la précarité sociale malgré son métier de chauffeur est très bien, drôle , touchant par moment , puis enfin Aîssatou Diallo Sagna  dans le rôle de l'infirmière qui gère parfaitement son métier, mais qu'on sent au bord de la rupture, vraiment super , je ne la connaissais pas .

Donc , j'hésite sur ce film , je suis un peu mitigé sur le propos de la réalisatrice, ou alors c'est juste un constat de notre Société aujourd'hui car il ne me semble pas qu'elle prenne parti. Moi je retiens la justesse du regard sur l'hopital aujourd'hui, un constat implacable , ce dernier va exploser, et quand on pense que le film se passe avant la pandémie , on n'ose imaginer la situation actuelle, déjà l'infirmière du film parle de quitter son métier, à mon avis aujourd'hui elle se barre en courant.

Sur le conflit des gilets jaunes, pas grand chose, à part qu'il vient accentuer la pression sur l'hopital, pas de parti pris donc, une touche sur la police, par moment répressive à un autre humaine , là non plus pas  de position. Un constat,  je vous dis.

Sinon des scènes réalistes , la relation entre le gilet jaune et Valeria est intéressante et touchante,avec  des moments drôles , des scènes en trop en mon avis , avec  le malade psychiatrique par exemple , mais bon , je conseille d'allez voir pour les acteurs , pour le regard sur l'hôpital, pour les situations comiques, et puis je reconnais que la fin est touchante, je n'en dirai pas plus..J'aimerais avoir vos avis si vous y aller

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

DANS LE TEMPS de Sylvain LEMAJEUR #poésie
DANS LE TEMPS de Sylvain LEMAJEUR #poésie

J'ai rencontré Sylvain Lemajeur , très sympathique , lors des journées poésie de Salvetat sur Agout, il m'avait fait une dédicace.

Sa poésie est délicate, délicieuse , toute en fines touches , poésies galantes je dirais, parfois érotiques. Il aime triturer les mots comme j'aime 

un court passage que j'ai aimé , entre de nombreux autres :

"un soir quand nous serons tous les deux, nu à nue,

Moi , le grand séducteur , toi la belle ingénue,

qui sait si nos rapports demeureront courtois  ? "

J'adore , tous les poèmes sont  subtils 

un bon moment de relâchement , de rêveries, 

et puis les poèmes se lisent quand on veut au gré de son envie, on peut picorer

quand on a une petite faim de poésie

MC alias TONTON M

 

Voir les commentaires

Le Pape des Escargots par Henri Vincenot

lu il y a quelques  jours , un petit régal  au milieu de mes derniers romans qui étaient très policiers et violents ( mais très bien aussi ), mais ça fait du bien de s'en évader un peu  .Ici ,donc  une bouffée d'air frais.

Dans les années 70 en plein dans les trente glorieuses, le monde change , devient de plus en plus capitaliste , consumériste, tout se modernise , et là en Bourgogne , un nommé la Gazette sorte de vagabond qui se dit prophète , druide et autres personnages bibliques,il se fait appeler le Pape de Escargots.Il  traverse cette région colportant des histoires un peu fantastiques, prophétiques , les gens l'écoutent , amusés , c'est un excellent conteur , qui semble connaitre l'histoire de l'humanité par cœur avec ses légendes.

Entre ses vagabondages il essaie de prendre en main Gilbert , un paysan du coin qui a un don pour la sculpture , il veut en faire son disciple , lui fait créer des statues religieuses, il veut en faire son successeur. Le jeune est cependant recruté par des marchands d'art de Paris qui lui font miroiter une belle vie artistique sur Paris et réussissent à l'amener avec eux au désespoir de La Gazette.Le jeune bourguignon   qui est pur saura t il s'en sortir à Paris , la Gazette prédit que non , je vous laisse lire la suite de l'histoire.

Ce roman , qui pourrait s'écrire aujourd'hui , car on y parle d'écologie , déjà des travers de la consommation à l'extrême, nous fait vivre un peu la vie d'avant cette existence effrénée que nous avons depuis les années 60. Ici on parle de chemins de forets de chasse , de braconnage, d'amour pur , sincère , des traditions de nos régions, le travail bien fait , des compagnons du devoir, tout ce qu'on a bafoué au nom de la sacro sainte rentabilité.

Bref un roman qui fait du bien , amusant , gai émouvant, une belle parenthèse dans ce monde de brutes.

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

TOUT S'EST BIEN PASSE de François OZON #toutsestbienpassé

 

Vu cette semaine , un film sur un sujet grave et  triste , dans l’air du temps , l’euthanasie, ou suicide médicalement assisté,  interdits en France , acceptés en Suisse.Histoire tirée  livre du même titre d'Emmanuelle Berheim

Déjà un très beau casting , Sophie marceau , dont je ne suis pas un fan absolu mais qui là je le reconnais joue très bien , un très beau rôle, Géraldine Pailhas que j’aime beaucoup , très sobre aussi, et André Dussollier qui fait une performance dans ce rôle de malade diminué physiquement mais toujours lucide, et dans des seconds rôles remarquables Charlotte Rampling et Hanna Schygulla

Il joue  un père de 85 ans  , brillant industriel, grand amateur d’art et de musique, qui a eu un AVC et se sent très diminué. Il a eu une vie intense , marié , père de deux filles, qui a eu des relations homosexuelles aussi. Il a compris qu’il ne pourrait plus profiter de la vie et demande à une de ses filles , Sophie Marceau, de l’aider à mourir. Réticente au début , devant l’insistance de son père , qui a toujours été autoritaire,  dur avec elle et sa sœur, elle cède et se renseigne.

On suit la démarche , la rencontre avec la personne en Suisse de l’association qui s’occupe de l’euthanasie jouée par l’excellente actrice Hanna Schygulla, les espoirs aussi des deux sœurs quand leur père recule deux ou trois fois la date , pour voir son petit fils donner son premier concert de musique , ou pour faire une dernier repas dans son restaurant préféré, espérant le voir changer d’avis.

La situation est très bien décrite dans le film, mais ce n’est pas seulement  didactique , on voit par des flash back la vie de cet homme et ses relations avec ses filles dans leur enfance, les lieux de culture qu’il a fréquenté , une vie quoi , faite d’amour , de passions , même si on sent que ce père a été égoïste dans ses plaisirs dédaignant ses filles , sa femme excellemment jouée aussi par Charlotte Rampling.

Bref , un beau film , touchant , dur bien sûr,  très bien documenté, une tranche de vie qui pourrait nous arriver, des moments d’amour , d’émotion , mais vraiment pas larmoyant du tout , et puis André Dussollier très crédible dans ce rôle de malade.

Un film à voir qui fait réfléchir intelligemment sur cet aspect de la fin de vie

MC ALIAS TONTON M

 

TOUT S'EST BIEN PASSE de François OZON #toutsestbienpassé

Voir les commentaires

BOITE NOIRE Film de Yann GOZLAN avec Pierre Niney

OUIIIIIIII j'ai adoré, 

difficile de raconter car le suspens se déploie tout le long du film, pour résumer,  un avion en provenance de Dubaï,   se crache dans les Alpes avec 300 passagers , tous décèdent.

Le BEA doit enquêter sur les circonstances de l'accident et notamment en épluchant la fameuse boite noire, Mathieu Vasseur ( Pierre Niney ) jeune enquêteur est mis à la tête de la cellule d'enquête en l'absence de son chef, il va aller de découvertes en découvertes, contre l'avis général des autorités, il est très méticuleux , trop ? piste terroriste , erreur de pilotage, panne  ? on suit le jeune enquêteur dans ses doutes , la partie d'écoute de la boite noire est très intéressante , on apprend beaucoup sur le décryptage de ce mystérieux  objet.

On gravite dans un mille aéronautique très puissant en argent et en influence , belle description de ce monde , les acteurs sont justes à mon gout , Pierre Niney très bon , j'aime bien cet acteur.

Franchement un bon film , à suspens, pas trop technique comme on pourrait le craindre , je ne suis moi même ni un bricoleur , ni attiré par le monde scientifique et j'ai tout suivi.

Allez y , heu... y a de la place , dans la salle ce samedi matin....j'étais tout seul pendant toute la séance...comme à la maison quoi..p... c'est à toi Tonton ce grand écran ???

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

Les Yeux du Passé ORIGINES par Fabienne Lejamble

je vous avais parlé il y a 2 ans du roman  "Les Yeux du Passé " de Fabienne Lejamble , roman un peu fantastique que j'avais bien aimé , ici Fabienne revient avec Origines , le préquel du premier livre. Le préquel est un roman ( ou film ) faits après la première oeuvre mais qui en fait parle de ce qui s'est passé avant le début du premier roman. Oui je fais le savant là , mais je ne connaissais pas ce principe avant de lire ce livre de Fabienne ha ha ha .

Donc ce roman nous parle des héros du premier livre dans leur enfance, ce qui nous nous permet de comprendre pourquoi ils sont venus dans ce pensionnat en Bretagne, où Mathilde y retrouvait des fantômes  un peu" stranges".

Les personnages sont évoqués ici , bien sûr il faut avoir lu le roman avant , sinon on ne comprend pas tout. On retrouve Mathilde l'héroine , et Yuko sa copine , l'inquiétant Geoffrey, Radeck ,on apprends des précisions, on relit l'histoire d'un autre oeil , c'est bien écrit, chaud encore parfois , toujours fantastique un bon moment de lecture. Pour les amateurs , commencer par "les yeux du passé" et enchainer sur  "Origines ".

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

HAKA par Caryl Ferey

bon , ben je continue avec Caryl Ferey , encore un très bon  roman policier , dur violent, très... violent, mais pas gratuit , ca décrit bien la dureté des propos , des crimes , la dureté du flic Maori d'origine, qui a perdu sa femme et sa fille il y 25 ans, sans retrouver aucune trace. Un type désespéré quoi , mais flic hors pair à Auckland , qui dans chaque enquête de meurtre qu'on lui confie cherche toujours à la relier aux disparitions de ses "femmes " à lui.

ici un jeune femme est retrouvée sur une plage , assassinée et avec le sexe scalpé.. oups, un même crime s'était déjà produit il y a quelques années. 

On adjoint au flic Jack une jeune assistante , sorte de psychologue du crime , avec qui il va essayer de collaborer , pas gagné vu ses méthodes radicales et sa solitude assumée. 

L'enquête est passionnante, d'autres crimes vont survenir. C'est toujours très bien écrit , on y trouve par moment  de belles envolées poétiques qui font souffler un peu au milieu de ce style direct , percutant, violent je le répète.

L'atmosphère est empreinte des légendes des autochtones de la Nouvelle Zélande , des rites , des croyances,

C'est par moment "hallucinant" , et pas seulement du aux effets de la cocaine que s'envoie l'enquêteur, non  hallucinant par les délires fantastiques venus des âges lointains des maoris. Un roman très prenant, j'ai encore adoré.

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

Fermé pour l'hiver par Jorn Lier Horst

oui , encore un policier , et écrit par un Norvégien, faut dire que les écrivains d'Europe du nord sont assez doués pour ce type de roman. Je ne connaissais pas  , c'est pas mal , bien écrit , une belle histoire, plusieurs pistes dont  le Traffic de drogues , un présentateur télé célèbre qui semble introuvable alors que son chalet , lieu de villégiature dans le sud de la Norvège est le théatre d' un assassinat , un cambrioleur y est trouvé mort . L'inspecteur chargé du crime a lui aussi  un de ces chalets dans le coin, il se fait agresser lui même , d'autres crimes vont se succéder dans cette contrée, et il va être chargé de démêler ces énigmes qui se croisent. Pas l'énigme du siècle , mais franchement on adhère au scénario, j'ai lu presque d'une traite , très plaisant , vraiment.

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>
Haut

Hébergé par Overblog