Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

romans

Un silence brutal par Rash

Encore un roman de Ron Rash , ici une histoire  qui nous plonge dans les méandres de la lutte des partisans de la protection de la nature et les intérêts de ceux qui veulent l'exploiter. C'est un thème récurrent  chez Ron Rush , la nature. Il décrit aussi très bien les personnages. Un vieil habitant est accusé d'avoir détruit une zone de pèche pour touristes, le shérif , à trois semaines de la retraite va être obligé de résoudre cet énigme et jongler avec les susceptibilités de tous.  De belles descriptions , sublimes , mais je me suis moins bien intéressé à l'histoire, ou je n'ai pas su y renter, ça reste tout de même une belle écriture, mais c'est vrai les autres romans de lui que j'ai lus de lui m'avaient plus captivés, comme "un pied au paradis" , son premier roman.

Michel Candau

dit Tonton M

Voir les commentaires

2019 DE FABIENNE LEJAMBLE

Tyler et Maya partent en WE avec les enfants, sur la route, un accident , Tyler se réveille à l'hôpital , incapable de parler , au début , ne sachant ce qu'il s'est passé , sans nouvelles de sa femme ni des enfants...Tout semble n'avoir jamais existé , sa vie de famille , son appartement....et on bascule dans un monde parallèle appelé l'outre plan... Récit fantastique bien sur, je ne peux raconter la suite , je vous laisse le plaisir frissonnant d'angoisse ,  , mais c'est un combat contre les forces obscures auquel on va assister . Ca se lit facilement , on ne lâche pas , les amateurs de fantastique vont adorer. Bravo Fabienne , bien écrit , du suspens, de la qualité dans ce roman bien dans la suite des précédents "1902"."1943 " notamment. Je vous mets le lien de Fabienne Lejamble ci dessous.

Tonton aiMe

Voir les commentaires

Né d'aucune femme de Franck Bouysse

Un curé récupère des cahiers dans le lit d'une morte dans un asile , ces carnets ont été écrits par Rose ,vendue par son père à un maitre des forges, dont  elle va être l'employée , enfin presque l'esclave  à son service dans son château. Histoire douloureuse , triste , dramatique , violente parfois , passionnante , riche en révélations distillées au fil du roman, hyper bien construit. Je ne peux rien raconter, mais c'est un pur régal. L'auteur , Franck Bouysse , que je n'avais jamais  lu , écrit superbement tout le long du livre et il y a des pages entières sublimes par moment, vraiment conquis par ce roman et  cet auteur , dont je lirai les autres romans assurément

Michel dit Tonton aiMe

Voir les commentaires

Le chant de la Tamassee par Ron Rash

Une ado se noie dans une rivière, ayant échappée à la surveillance de ses parents qui pique-niquaient juste à côté, ces derniers ne peuvent rien faire pour la sauver , son corps s'échoue sur un rocher sous une chute en plein milieu de cette rivière dangereuse.La rivière est protégée par une loi qui empêche toute intrusion sur cette rivière autre qu'humaine , devant rester totalement à l'état sauvage. Les parents qui ne sont pas de la région, ont des relations et veulent contourner la loi et faire installer un barrage provisoire, le temps de dégager le corps de leur fille.Les habitants des lieux  refusent en majorité , pour eux la rivière doit rester inviolée , et surtout ne veulent pas créer de précédent ouvrant la voie à de futures dérogations pour  des  promoteurs .Le récit est raconté par un journaliste photographe,Maggie , native du coin  , et envoyée sur place accompagnée d'un journaliste vedette de son journal. Beaucoup de thèmes dans ce roman encore, l'opposition argent et écologie,l'influence des pouvoirs politiques, la souffrance des parents qui veulent retrouver le corps de leur fille pour l'enterrer, la religion, les relations difficiles de Magguy avec son père qu'elle retrouve , mais qui ont un lourd passé , son père ayant laissé son frère et elle seuls , petits dans leurs maison et où son frère s'est brûlé gravement après  un accident domestique, beaucoup de ressentiments donc , de non dits. maggy qui retrouve dans les partisans écolo son ancien petit ami , elle qui est en train de nouer une relation avec son journaliste vedette, donc pas mal ingrédients, et puis toujours l'écriture excellente de Ron Rash que j'apprécie beaucoup, j'ai lu 3 ou 4 de ses romans déjà. Donc un bon moment à passer , même si je trouve que ce roman est moins magique que les précédents que j'ai lus, ça manque là d'un peu de souffle , de mystère qu'on avait dans les autres, mais le final est intense, pas son meilleur , mais toujours très intéressant à lire.

MC Alias TONTON M

Voir les commentaires

La tête sous l'eau d'Olivier Adam

Lu en quelques heures , j'adore  les romans d'Olivier Adam, très dans l'étude des personnages qui sont perdus , qui ont perdu quelque chose en eux , poltique aussi un peu , en tout cas dans l'air du temps. Ici Léa a disparue depuis plusieurs mois, sa famille avec déménagé en Bretagne depuis Paris pour vivre mieux , mais Léa ne l'a jamais accepté, elle regrette sa vie d'avant , son amour qui est resté la bas, et sur place , ne trouve gout à rien . Un jour elle disparaît donc pendant plusieurs mois sans qu'on ait des traces de sa vie , de sa présence. Un Jour elle retrouvée dans une cave , elle avait été séquestrée par un pervers en même temps qu'une autre jeune fille. Le retour est douloureuse , mutisme au début , réactions étranges, bien que ses parents et son frère sont très heureux de la retrouver, et qu'ils l'entourent. Mais cette disparition a fait des dégâts dans la famille pendant la disparition. Je ne raconte pas plus, j'ai bien aimé même si la fin est un peu plan plan, mais on se laisse prendre à la narration , le roman est vu depuis le personnage du frère. Beaucoup de thèmes la aussi , les relations amoureuses , la vie de couple, la jalousie , la méchanceté des élèves du lycée,caractères toujours  bien vu toujours par Olivier Adam. J'ai vu après que ce roman été dans la collection jeunesse , peut etre pour ca que plus facile à lire , mais Olivier Adam n'est jamais prise de tète , personnages fouillés mais ces romans sont fluides j'ai passé un très bon moment en tout cas.

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

Plus jamais seul de Caryl Férey

Mac Cash , ex flic , borgne , portant un bandeau sur l’œil , un peu border line, se retrouve avec une fille qu'il aurait eu avec une ex , qui vient de décéder et découvre les"joies" de la paternité..Mais pas facile de débuter une carrière de papa quand on est enquêteur , pas du tout préparé à cette fonction et qu'on doit enquêter sur un très vieil   ami , disparu en mer de façon étrange pour un excellent navigateur.Personnage intéressant que j'aimerais retrouver dans d'autres enquêtes , attachant malgré sa rudesse, son jusqu'au boutisme. Le roman est donc une recherche de vérité mais intervient donc aussi dans l'histoire cette nouvelle relation père fille , une ado assez directe elle aussi, , enquête sur son ami sur fond de trafic de migrants , d'actualité encore, un peu de réflexion politique,  situé en partie en Bretagne , mais aussi en Grèce avec la situation économique qu'on y connait la bas, c'est bien retranscrit, bien écrit , j'ai bien aimé , au départ je cherchais un roman de lui plus récent , "Paz" qu'on m'avait conseillé mais il n'y était pas à la médiathèque , et je me suis rabattu sur celui ci que j'ai donc bien aimé et qui m'a permis d'entrer dans l'univers de l'auteur  Caryl Ferey. A suivre donc , pour moi

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

NECROPOLIS par Herbert Liebermann

Très bon roman  noir , policier, dur , éprouvant à lire par moment , surtout au début , avec toutes ces descriptions d'autopsies , mais  étonnamment on s'habitue peu à peu ... oups.Mais aussi prenant , touchant. Le héros est le chef de la médecine légale de New York, une sommité mondiale , un as de l'autopsie , nous sommes dans les années 70.New York ramène tous les matins ses stocks de décédés, assassinés , meurtris , mutilés , c'est le quotidien de ce médecin Paul Konig. Il est passionné par son métier , complètement pris par lui , tellement qu'il en a perdu sa famille , son épouse morte d'un cancer , sa fille qui lui a reproché de n’avoir pas tout fait pour la sauver, cette fille qui ne veut plus le voir , mais qui lui téléphone de temps en temps  sans parler. Un supplice pour lui. Une enquête le préoccupe , des morceaux de cadavres découpés , torturés afin de ne pas découvrir leur identité, un travail pour lui , qui dirige de façon dure son service,  mais juste envers ses collaborateurs. Je ne raconte pas la suite, il y a cette enquête , la recherche de sa fille , les relations politiques et les intrigues de pouvoirs au sein de son service , au sein de la mairie . Un roman riche, un personnage attachant malgré son attitude bourrue , voire parfois violente, dur je l'ai dit , 500 pages qu'on dévore sans problème, une ambiance de New York lourde et violente. Il a eu le grand prix de la littérature policière en 1978 . Un livre prenant, je vous le conseille , ne vous arrêtez pas aux descriptions brutes des autopsies du début, le roman est remarquable

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

POULETS GRILLES par Sophie Hénaff
POULETS GRILLES par Sophie Hénaff

Belle surprise que ce policier qui d'apparence  ressemble à une pochade humoristique, mais qui va se révéler très efficace. Anne Capestan star de la police se retrouve mise à pied après une grosse bavure, elle a tué  un suspect qui ne la menaçait que d'un stylo. Elle se rend chez son patron,chef du mythique 36 quai des Orfèvres ,qui doit lui délivrer sa décision. Elle évite la révocation , et elle hérite même  de la direction d'une nouvelle brigade..Mais c'est un placard, même pas doré car elle va récupérer tous les "ramassis" des commissariats et autres services de police dont on ne veut plus , soit pour alcoolisme, absentéisme , soit parce qu'il porte malheur, etc etc , enfin bref une équipe de bras cassés, sans moyens, et à qui on va confier des affaires classées  non résolues.Bien sûr , déboussolée au début, la commissaire , un peu tête brûlée va prendre les choses en main , en douceur , vu le personnel un peu loufoque sous ses ordres, et commencer à enquêter sur des affaires de meurtres. C'est bien écrit , facile , les personnages sont truculents, spéciaux , c'est traité avec humour, on  se laisse embarquer dans les enquêtes sans trop se prendre la tête, et puis petit à petit se construit le roman , ça devient plus sérieux , des affaires étranges, mais passionnantes. Et au final une belle intrigue,avec des personnages pittoresques , de l'humour , je vous mets un petit extrait à la fin , vraiment j'ai pris un grand plaisir à lire ce roman cette semaine. J'avais rencontré l'auteure , très joviale, au salon du polar de Pau cet automne, les lecteurs qui faisaient la queue pour les dédicaces, ne tarissaient pas déloges sur elle , je me suis donc laissé tenter, et j'ai bien fait.Elle a écrit deux autres polars , "rester groupés" et "Art et décès" , que je lirai surement.

MC alias tonton M

POULETS GRILLES par Sophie Hénaff

Voir les commentaires

1943 par Fabienne Lejamble

Suite de 1903 dont j'avais parlé aussi, ce roman très court reste dans la veine du précédent , fantastique , gore, étrange. Très court,  lu  d'une traite, je le trouve plus rythmé que le précédent, Fabienne va à l'essentiel , l'action l'action , l'action, même si elle prend quand même le temps de nous décrire les personnages avec justesse, tout s’enchaîne, on n'a pas le temps de souffler, et c'est bien vu car on n'a pas le temps d'analyser ce qu'il se passe , on le prend de plein face dans ce monde étrange  entouré d'ondes maléfiques,. en 1943 ; Trois enfants, 2 frères et leur cousine, juifs, se retrouvent à la rue suite à l'arrestation de leurs parents .Embarqués dans une sorte d'orphelinat tenu par des religieuses un peu  louches , il faut bien le dire, pensant être momentanément à l'abri , ils vont s’apercevoir qu'ils se passent des choses mystérieuses dans ces lieux. Un maire propriétaire de cet orphelinat , une mère supérieure très peu présente , des disparitions étranges,un livre plein de secrets maléfiques . On se retrouve ensuite quelques années plus tard où se passent encore des événements étranges. Je ne suis pas à la base un fan de fantastique ou gore , mais Fabienne sait nous captiver sans nous laisser de répit, et l'histoire est bien ficelée. A lire pour les amateurs de fantastique , et aux autres pour découvrir.

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

La Cartographie des Indes Boréales par Olivier Truc

Ne vous fiez pas au titre qui semble rébarbatif , les Indes Boréales sont des territoires que voulaient  exploiter et évangéliser les protestants suédois dans les années 1620 en Laponie.Et histoire raconte l'épopée sur presque 70 années d'un jeune pécheur de baleine originaire de St Jean de Luz, devenu un cartographe très doué et convoité par le royaume de suède pour établir les cartes des territoires en Laponie , et surtout répertorier les mines possibles de minerais que convoitait la couronne suédoise.Izko , le héros de cette histoire pécheur de baleine excellent quand il partait dans le grand nord pêcher avec son père et son meilleur ami. Mais très vite avec l'accord de son père mais qui semble forcé ,victime d'un chantage ? un juge du parlement à Bordeaux l'envoie se former à la cartographie au Portugal, et après bien des péripéties déjà , il est envoyé en Suède pour espionner  pour le compte de ce juge les Suédois allies de la France mais protestants, sous couvert d'établir ces fameuses cartes de la Laponie. Il est un catholique au milieu d'un pays  protestant, tout juste toléré car cartographe indispensable.Il partira donc dans ce grand nord glacé, au contact des lapons qu'on essaie d'évangéliser et d’enrôler pour travailler dans les futures mines du royaume.Je ne vais pas plus loin dans l'histoire, le livre fait plus de 600 pages je ne peux pas résumer et puis je vous laisse découvrir. C'est un roman historique, d'aventures, l'auteur , s'est basé sur des dates et faits réels , mais a aussi adapté pour les besoins de l'histoire.Sur fond de rivalité catholiques contre protestants , croyances lapones , inquisition, chamanes, exploration du grand nord, rivalités amoureuses,tolérance, traditions, la vie  de ce jeune Izko va être très intense , très dramatique aussi. Le roman est riche, foisonnant , j'ai beaucoup aimé. L'auteur , Olivier Truc, que je connais pour avoir lu ces romans policiers, écrit très bien , les descriptions des paysages glacés, les caractères des personnages , le monde cruel de l'époque, tout nous tient en haleine. Olivier Truc vit à Stockholm  , et ses romans policiers se passent aussi en Laponie , j'en ai souvent parlé, donc il connait parfaitement la région. Je l'avais rencontré cet automne lors du salon du policier à Pau et j'ai pu avoir une petite dédicace que je vous mets en photo.Il m'a expliqué que ce roman , en fait allait aux racines des croyances et rites Lapons que l'on retrouve dans ses romans policiers se passant à notre époque Donc si vous voulez vous dépayser complètement je vous conseille ce roman historique.

MC alias TONTON M

La Cartographie des Indes Boréales par Olivier Truc

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>
Haut

Hébergé par Overblog