Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

<< < 1 2 3 4 > >>

romans

Le Corps de Sankara de Agnes Clancier

Un très bon roman ; lu ces derniers jours. L'auteur Agnes Clancier nous raconte le destin de deux Français au Burkina Fasso dans les années troublées de ce pays il y a 4 ou 5 ans.

Daurat un sexagénaire en fin de carrière , qui veut relancer un peu son existence après une énieme séparation ( trois divorces..) vient travailler à l'ambassade de France. C'est un emploi modeste , mais il va se lancer dans une entreprise de rachat de mine , pensant donner du piment à sa vie.

Lucie , une jeune étudiante qui prépare une thèse  sur l'environnement vient travailler pour une ONG qui veut aider les populations. Elle aussi est sur une rupture qui l'a détruite, et arrive en Afrique un peu déboussolée. 

Le chaos de la vie de ce pays ne va pas trop l'aider à se rétablir.

Les deux personnages sont racontés par chapitres , on passe de l'un à l'autre, ils se croisent par moment dans le déroulé du récit , mais sans vraiment lier contacts. Daurat le sexagénaire est plus présent dans l'histoire , j'aurais aimé un équilibre entre les deux , je ne sais pas pourquoi l'auteure a pris ce parti pris , mais c'est un détail , pas trop gênant

Le style est plaisant , on s'imprègne bien de l'atmosphère de ce pays africain et de son peuple appauvri ,affamé par le pouvoir, la corruption règne en maitresse. Nos deux Français essaient de s'adapter à ces règles de vie particulières , ils nouent des relations tout de même avec les autochtones, très souvent attachants,  mais sans postures de supériorité.

On évoque bien sur dans ce roman les relents de colonialisme,la dictature d'un petit nombre , les  connivences entre le pouvoir et pays étrangers. la pauvreté , la débrouillardise ,le système D , le sentiment de chaos, je le redis.

Les coutumes bafouées aussi par des exploiteurs des richesses du pays alimentent aussi le récit.On apprend  sur la vie africaine, les coutumes , les marabouts , les croyances le roman est riche de çà aussi.

Une fin passionnante où les deux "héros" se retrouvent face à une situation d'urgence dans le contexte explosif de la révolte en marche, mais je vous laisse le soin de découvrir tout çà.

J'ai beaucoup aimé , dépaysement total, belle écriture je trouve , pour  moi , je ne suis pas un spécialiste littéraire, je vous dis juste ce que je ressens, et là j'ai aimé

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

TOUT PEUT S'OUBLIER D'OLIVIER ADAM

Lu ces derniers jours, le dernier Olivier Adam .

Je lis Olivier Adam depuis des années , j'avais été conquis par  "les lisières", depuis je lis tout ce qu'il écrit et qu'il avait écrit avant . Les derniers ne m'avaient pas trop convaincu , mais avec celui là , je retrouve le romancier que j'adore.

Bon toujours un peu le même personnage dilettante , un peu bobo de Province, qui gère un cinéma , où il essaie de se démarquer du commercial en proposant des films d'auteurs , même si pour faire vivre son ciné il consent à passer des films plus familiaux.

L'histoire se passe comme souvent dans ses romans en Bretagne, et le sujet concerne aussi le Japon , une disparition.

Le "héros" qui vivait avec une japonaise et le fils qu'il avait eu avec elle, découvre un jour qu'ils ont disparu sans laisser de traces. Ils sont parti au Japon,Son ex lui a enlevé son fils. 

On va suivre le périple douloureux de ce père à la recherche de son fils dans un pays où le droit Français ne s'applique pas et où la mère a tous les droits sur son fils , on découvre avec effarement les méthodes policières et celles de la justice.

C'est bien écrit ,  ça coule tout seul , les personnages sont bien campés, ce rôle  un peu faible du père est très réaliste. Beaucoup de thèmes abordés , la famille ,la relation père fils , la relation mère fils  la séparation, l'abandon , la cohabitation entre les peuples diamétralement opposés, le voyage , le Japon que le héros connaissait déjà très bien et dont il nous fait apercevoir différents  aspects ,le cinéma bien sûr , un peu de politique actuelle comme souvent dans les romans de Olivier Adam  .Je n'ai pas lâché , emporté par l'histoire , émouvante par moment, dure aussi, pleins d'histoires d'amour évoquées , des personnages secondaires cocasses ,une fin avec une ficelle un peu grosse, mais émouvante quand même donc ça passe,  oui vraiment, un nouveau  très bon roman d'Olivier Adam. Et le titre bien sûr tiré d'une chanson de Brel...

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

M le bord de l'abime par Bernard Minier

Première fois que je lis cet auteur , bouquin échangé avec ma petite soeur contre des Peter May et Ron Rush. L'intrigue raconte l'expérience d'une jeune française à Hong Kong, Moira ,  elle est embauchée par un grand groupe chinois du numérique en pleine évolution mondiale , dirigé par un mystérieux Ming , qui veut mettre en place un système d'aide à la vie des gens , une sorte d'énorme application "intelligente" qui peut "réfléchir ", et influencer les personnes l'utilisant. On est en plein dans le monde des réseaux  qui nous influencent déjà mais là c'est poussé au paroxysme. Dans ce centre de recherche où elle travaille, tout est robotisé , numérisé , surveillé 24h  24h. La jeune française essaie de s'intégrer, mais de mystérieux crimes surviennent et concernent principalement des employés de ce centre , des crimes d'une atrocité rare. Moira va mener son enquête , aidée par un flic chinois qui enquêtait sur le groupe de son patron. Meurtres , enquêtes , recherche , intrigue, beaucoup d'éléments qui pourraient faire un bon livre. Mais bon le style est très très plat, je ne suis pas rentré dans ce monde , pas pris dans l'engrenage, oui on suit le déroulement des faits mais pas vraiment prenant à mon gout. Je suis un peu déçu même si c'est intéressant de voir le monde vers lequel on semble se diriger , de ce côté là le livre est très bien documenté ,peut être trop , ce qui peut être nuit un peu au fait de se prendre à l'histoire. Dommage j'avais vu la série "glacé" à la télé du même auteur que j'avais trouvée pas mal, mais bon, j'essaierai un autre livre de lui

. MC alias Tonton M

Voir les commentaires

Meurtres à Pékin de Peter May

je suis grand fan des romans de Peter May , se passant très souvent en écosse, et je n'avais pas lu encore ceux du côté chinois , qu'on me vante depuis un moment. J'avoue que j'ai été déçu par le premier , meurtres à Pékin , première partie trop longue, tout ca pour asseoir les personnages antinomiques à la base ,dont on sait de suite qu'il va y avoir une histoire d'amour ( gros les sabots ) le policier chinois et l'américaine spécialiste des brulés. Les meurtres trois en même temps sans rapport aucun sauf un mégot de cigarette à côté à chaque fois...les descriptions de la vie chinoise traditionnelle et en même temps tournée vers le modernisme , oui , pas trop mal, mais franchement pas emballé du tout , meme l'énigme principale , ce complot mondial nutritionnel sur le riz , même si ca nous fait revenir à notre pandémie actuelle , ne m'a pas convaincu. Je n'ai pas retrouvé le souffle mystérieux des contrées écossaises, tans pis j'aurais essayé

Michel dit Tonton M

Voir les commentaires

Un silence brutal par Rash

Encore un roman de Ron Rash , ici une histoire  qui nous plonge dans les méandres de la lutte des partisans de la protection de la nature et les intérêts de ceux qui veulent l'exploiter. C'est un thème récurrent  chez Ron Rush , la nature. Il décrit aussi très bien les personnages. Un vieil habitant est accusé d'avoir détruit une zone de pèche pour touristes, le shérif , à trois semaines de la retraite va être obligé de résoudre cet énigme et jongler avec les susceptibilités de tous.  De belles descriptions , sublimes , mais je me suis moins bien intéressé à l'histoire, ou je n'ai pas su y renter, ça reste tout de même une belle écriture, mais c'est vrai les autres romans de lui que j'ai lus de lui m'avaient plus captivés, comme "un pied au paradis" , son premier roman.

Michel Candau

dit Tonton M

Voir les commentaires

2019 DE FABIENNE LEJAMBLE

Tyler et Maya partent en WE avec les enfants, sur la route, un accident , Tyler se réveille à l'hôpital , incapable de parler , au début , ne sachant ce qu'il s'est passé , sans nouvelles de sa femme ni des enfants...Tout semble n'avoir jamais existé , sa vie de famille , son appartement....et on bascule dans un monde parallèle appelé l'outre plan... Récit fantastique bien sur, je ne peux raconter la suite , je vous laisse le plaisir frissonnant d'angoisse ,  , mais c'est un combat contre les forces obscures auquel on va assister . Ca se lit facilement , on ne lâche pas , les amateurs de fantastique vont adorer. Bravo Fabienne , bien écrit , du suspens, de la qualité dans ce roman bien dans la suite des précédents "1902"."1943 " notamment. Je vous mets le lien de Fabienne Lejamble ci dessous.

Tonton aiMe

Voir les commentaires

Né d'aucune femme de Franck Bouysse

Un curé récupère des cahiers dans le lit d'une morte dans un asile , ces carnets ont été écrits par Rose ,vendue par son père à un maitre des forges, dont  elle va être l'employée , enfin presque l'esclave  à son service dans son château. Histoire douloureuse , triste , dramatique , violente parfois , passionnante , riche en révélations distillées au fil du roman, hyper bien construit. Je ne peux rien raconter, mais c'est un pur régal. L'auteur , Franck Bouysse , que je n'avais jamais  lu , écrit superbement tout le long du livre et il y a des pages entières sublimes par moment, vraiment conquis par ce roman et  cet auteur , dont je lirai les autres romans assurément

Michel dit Tonton aiMe

Voir les commentaires

Le chant de la Tamassee par Ron Rash

Une ado se noie dans une rivière, ayant échappée à la surveillance de ses parents qui pique-niquaient juste à côté, ces derniers ne peuvent rien faire pour la sauver , son corps s'échoue sur un rocher sous une chute en plein milieu de cette rivière dangereuse.La rivière est protégée par une loi qui empêche toute intrusion sur cette rivière autre qu'humaine , devant rester totalement à l'état sauvage. Les parents qui ne sont pas de la région, ont des relations et veulent contourner la loi et faire installer un barrage provisoire, le temps de dégager le corps de leur fille.Les habitants des lieux  refusent en majorité , pour eux la rivière doit rester inviolée , et surtout ne veulent pas créer de précédent ouvrant la voie à de futures dérogations pour  des  promoteurs .Le récit est raconté par un journaliste photographe,Maggie , native du coin  , et envoyée sur place accompagnée d'un journaliste vedette de son journal. Beaucoup de thèmes dans ce roman encore, l'opposition argent et écologie,l'influence des pouvoirs politiques, la souffrance des parents qui veulent retrouver le corps de leur fille pour l'enterrer, la religion, les relations difficiles de Magguy avec son père qu'elle retrouve , mais qui ont un lourd passé , son père ayant laissé son frère et elle seuls , petits dans leurs maison et où son frère s'est brûlé gravement après  un accident domestique, beaucoup de ressentiments donc , de non dits. maggy qui retrouve dans les partisans écolo son ancien petit ami , elle qui est en train de nouer une relation avec son journaliste vedette, donc pas mal ingrédients, et puis toujours l'écriture excellente de Ron Rash que j'apprécie beaucoup, j'ai lu 3 ou 4 de ses romans déjà. Donc un bon moment à passer , même si je trouve que ce roman est moins magique que les précédents que j'ai lus, ça manque là d'un peu de souffle , de mystère qu'on avait dans les autres, mais le final est intense, pas son meilleur , mais toujours très intéressant à lire.

MC Alias TONTON M

Voir les commentaires

La tête sous l'eau d'Olivier Adam

Lu en quelques heures , j'adore  les romans d'Olivier Adam, très dans l'étude des personnages qui sont perdus , qui ont perdu quelque chose en eux , poltique aussi un peu , en tout cas dans l'air du temps. Ici Léa a disparue depuis plusieurs mois, sa famille avec déménagé en Bretagne depuis Paris pour vivre mieux , mais Léa ne l'a jamais accepté, elle regrette sa vie d'avant , son amour qui est resté la bas, et sur place , ne trouve gout à rien . Un jour elle disparaît donc pendant plusieurs mois sans qu'on ait des traces de sa vie , de sa présence. Un Jour elle retrouvée dans une cave , elle avait été séquestrée par un pervers en même temps qu'une autre jeune fille. Le retour est douloureuse , mutisme au début , réactions étranges, bien que ses parents et son frère sont très heureux de la retrouver, et qu'ils l'entourent. Mais cette disparition a fait des dégâts dans la famille pendant la disparition. Je ne raconte pas plus, j'ai bien aimé même si la fin est un peu plan plan, mais on se laisse prendre à la narration , le roman est vu depuis le personnage du frère. Beaucoup de thèmes la aussi , les relations amoureuses , la vie de couple, la jalousie , la méchanceté des élèves du lycée,caractères toujours  bien vu toujours par Olivier Adam. J'ai vu après que ce roman été dans la collection jeunesse , peut etre pour ca que plus facile à lire , mais Olivier Adam n'est jamais prise de tète , personnages fouillés mais ces romans sont fluides j'ai passé un très bon moment en tout cas.

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

Plus jamais seul de Caryl Férey

Mac Cash , ex flic , borgne , portant un bandeau sur l’œil , un peu border line, se retrouve avec une fille qu'il aurait eu avec une ex , qui vient de décéder et découvre les"joies" de la paternité..Mais pas facile de débuter une carrière de papa quand on est enquêteur , pas du tout préparé à cette fonction et qu'on doit enquêter sur un très vieil   ami , disparu en mer de façon étrange pour un excellent navigateur.Personnage intéressant que j'aimerais retrouver dans d'autres enquêtes , attachant malgré sa rudesse, son jusqu'au boutisme. Le roman est donc une recherche de vérité mais intervient donc aussi dans l'histoire cette nouvelle relation père fille , une ado assez directe elle aussi, , enquête sur son ami sur fond de trafic de migrants , d'actualité encore, un peu de réflexion politique,  situé en partie en Bretagne , mais aussi en Grèce avec la situation économique qu'on y connait la bas, c'est bien retranscrit, bien écrit , j'ai bien aimé , au départ je cherchais un roman de lui plus récent , "Paz" qu'on m'avait conseillé mais il n'y était pas à la médiathèque , et je me suis rabattu sur celui ci que j'ai donc bien aimé et qui m'a permis d'entrer dans l'univers de l'auteur  Caryl Ferey. A suivre donc , pour moi

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>
Haut

Hébergé par Overblog