Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

LA FRACTURE film de Catherine Corsini

vu ce lundi matin. Film avec Marina Fois , Valeria Bruni Tedeshi, Aîssatou Diallo Sagna et Pio Marmaî

24 h dans un service d'urgences d'un hôpital à Paris en plein milieu du conflit avec les gilets jaunes. Un couple de femmes est en train de se séparer ( Marina Foîs et Valeria bruni Tedeshi ), en voulant rattraper son amoureuse,Valéria  tombe et se fait une fracture grave au bras.Elle se retrouve donc aux urgences saturées comme d'habitude j'allais dire, mais en plus situation aggravée par les manifs gilets jaunes réprimées violement par la police.

Justement un gilet jaune qui a pris une grenade sur la jambe (Pio Marmaî ) s'y retrouve aussi.

Le titre , " la  Fracture" résume bien plusieurs aspects du film , la fracture physique de Valeria Tedeschi elle même , médicale , la fracture du couple ensuite, en train de se  séparer ,et plus globalement la fracture  sociale , notamment entre les 2  ""bourgeoises" et le gilet jaune, la  fracture politique ressentie par la révolte des gilets jaunes, et enfin la  fracture dans le monde hospitalier qui sature, constamment sur le fil du rasoir et au bord de l'implosion .

Bon  pour moi trop de thèmes tuent  les thèmes, j'ai eu du mal à voir où voulait nous amener la réalisatrice.

Les acteurs sont bons , Marina Fois , sobre dans un rôle de femme décidée , sûre d'elle, Valeria Bruni Tedeschi dans un personnage un peu paumé , déjanté, qui m'a moins séduit, le gilet jaune Pio Marmaî, en mec un peu exalté par sa rage contre Macron , et partagé par la peur de perdre son emploi aussi , dont on devine la précarité sociale malgré son métier de chauffeur est très bien, drôle , touchant par moment , puis enfin Aîssatou Diallo Sagna  dans le rôle de l'infirmière qui gère parfaitement son métier, mais qu'on sent au bord de la rupture, vraiment super , je ne la connaissais pas .

Donc , j'hésite sur ce film , je suis un peu mitigé sur le propos de la réalisatrice, ou alors c'est juste un constat de notre Société aujourd'hui car il ne me semble pas qu'elle prenne parti. Moi je retiens la justesse du regard sur l'hopital aujourd'hui, un constat implacable , ce dernier va exploser, et quand on pense que le film se passe avant la pandémie , on n'ose imaginer la situation actuelle, déjà l'infirmière du film parle de quitter son métier, à mon avis aujourd'hui elle se barre en courant.

Sur le conflit des gilets jaunes, pas grand chose, à part qu'il vient accentuer la pression sur l'hopital, pas de parti pris donc, une touche sur la police, par moment répressive à un autre humaine , là non plus pas  de position. Un constat,  je vous dis.

Sinon des scènes réalistes , la relation entre le gilet jaune et Valeria est intéressante et touchante,avec  des moments drôles , des scènes en trop en mon avis , avec  le malade psychiatrique par exemple , mais bon , je conseille d'allez voir pour les acteurs , pour le regard sur l'hôpital, pour les situations comiques, et puis je reconnais que la fin est touchante, je n'en dirai pas plus..J'aimerais avoir vos avis si vous y aller

MC alias Tonton M

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog