Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

L'accident de chasse  Roman BD de David L . Carlson (texte ) et Landis Blair (dessins)

Superbe BD  en noir et blanc primée meilleur album au festival d'Angoulème  2021, qui raconte une histoire vraie , tragique mais porteuse d'amour familial  et plus particulièrement filial . Dans les années fin 50 début 60 , Charlie Rizzo qui a perdu sa mère doit rejoindre son père ( qui était séparé de sa mère ) pour vivre dorénavant avec lui.

Matt Rizzo est aveugle , écrit en braille des textes non publiés. Cette cécité est due à un accident de chasse dans sa jeunesse , c'est ce qu'il a toujours fait croire à sa femme et son fils...mais ce n'est pas tout à fait vrai. Charlie est au début fier de père aveugle qui lui transmet sa culture des livres des poètes , des auteurs , mais plus grand , le fils qui a de mauvaises fréquentations , la pègre est très présente à Chicago dans ces années là , est inquiété par la police. Pour le raisonner son père est obligé de lui avouer qu'il est devenu aveugle suite à un braquage qui s'est mal passé, qu'il a passé des années en prison et il veut éviter çà à son fils . On suit donc l' histoire de ce père aveugle qui raconte à son fils sa vie en prison où il s'est initié à la littérature et à l'écriture , grâce à un  célèbre gangster emprisonné avec lui , mais très lettré , lui qui n'avait aucune culture.

Ce roman graphique est noir comme les dessins de l'excellent Landis Blair qui rajoutent à l'atmosphère lourde cette noirceur.

Mais il ressort de ce cauchemar un espoir  de survie , d'élévation. 
livre très prenant, bon , plus de 400 pages , mais ça se lit facilement , les textes  et dialogues sont courts au milieu des dessins.

Un roman BD , une première pour moi , mais expérience  très réussie, un sacré boulot pour les deux auteurs de cette histoire vrai et qui on mis 4 ans à l'écrire, à rechercher toutes les infos , archives de cette histoire. Bravo

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

ADIEU LES CONS d'Albert Dupontel

Vu vendredi soir à 19h, avec 6 spectateurs dans la salle , tranquille quoi...

Bon , que dire , oui j'ai ri , oui j'ai été touché , les acteurs formidables , Virginie Efira sobre dans son rôle de fille mère à qui on a pris son fils à la maternité pour le placer à la DDASS et qu'elle n'a pas vu depuis 28 ans , elle vient d'apprendre qu'elle est très malade et visiblement condamnée, elle veut donc absolument revoir son fils , Albert Dupontel spécialiste hors pair en informatique et  en sécurité des réseaux, expert dans son job mais un peu coincé dans la vie , et qui vient de se faire mettre sur la touche au boulot , et enfin Nicolas Marié un  aveugle travaillant aux archives des dossiers de la DDASS, qui va les aider malgré son handicap visuel.

Y a des gags ,des situations burlesques, des moments touchants, mais un peu faciles je trouve, il y a beaucoup de coïncidences un peu trop grosses , des hasards qui permettent à l'histoire de se dérouler rapidement et ca m'a un peu gêné. Je sais bien qu'il faut prendre le film comme une fable , un conte, c'est fait pour dénoncer la société de cons...manipulée par les médias , la police,  les réseaux sociaux, pour mettre en avant les rejetés de la société , trop vieux (dupontel ) , trop fille mère (virgina Efira ), trop handicapé (Nicolas Marié ).. je suis d'accord mais je trouve un peu manichéen, trop évident , direct, oui facile je le répète. Bon je garde le jeu des acteurs, les gags, je suis resté sur ma faim , et pourtant j'adore Dupontel. C'est mon ressenti , je sais qu'il a eu des césars à gogo ce film , mais moi ne m'a pas entièrement satisfait, j'ai vu de meilleurs films de lui

MC alias TONTON M

 

Voir les commentaires

Ce lien entre nous de David JOY

Semaine dernière je parlais du roman "le poids du monde " du même auteur  que j'avais adoré, et là je n'ai pu résisté au fait d' enchainer avec son dernier roman paru en 2020, encore meilleur pour moi  , une pure merveille. Une histoire de vengeance , d'amour fraternel fusionnel, d'amitié jusqu'au boutiste, d'amour jusqu'au sacrifice, des personnages écorchés vifs transfigurés par le tragique de la situation.

je raconte juste le début , vraiment ,  je veux vous laisser apprécier par vous même. 

Dans les Appalaches , contrées sauvages des Etats Unis ,pauvres , les habitants survivent souvent  grâce à la chasse, voire au braconnage. Un soir Darl tue par erreur un homme qu 'il a pris pour un sanglier, il demande à son ami de toujours Calvin de l'aider à cacher ce mort. Le frère de la victime , Dwayne un homme brutal , sans pitié va chercher à retrouver qui a fait disparaitre son frère.

Donc c'est  une traque ,il y a de la violence bien sur , comme cela semble être régulier dans les romans de l'auteur(qui vit dans ces forets aussi , éloigné de tout , sans téléphone , voir son interview dans la "Grande Librairie" )  mais cette violence  porte vraiment l'histoire , ce n'est pas gratuit.

Les personnages qui semblent caricaturaux , les bons , les méchants , les forts , les faibles,  évoluent au fur et à mesure de l'histoire. On est immergé dans le décor superbement retranscrit, on vit à côté des héros de l'histoire, on est dans leur cerveaux , on connait leur sentiments , c'est super bien écrit je trouve, dur , oui , mais aussi poétique, mystique , le Dwayne étant porté par une croyance en Dieu d'un autre temps.

Un roman de grands sentiments , de grandes désespérances aussi, qui pose question sur la valeur de nos vies, et puis je le redis , plusieurs grandes histoires d'amour qui  s'entremêlent, le titre résume bien : "Ce lien entre nous " lien fraternel amical et amoureux.

 

et puis un final encore surprenant, poétique et mystique :

des phrases superbes :

"il savait qu'il y avait des êtres sur cette terre qui portaient les empreintes de Dieu sur leur peau comme l'argile porte les empreintes du potier " ...

Bref j'ai adoré , pas lâché , un régal

MC alias Tonton M 

Voir les commentaires

LE POIDS DU MONDE par David JOY

Gros coup de coeur : David Joy , un disciple de Ron Rash écrivain lui aussi américain que j'aime beaucoup , c'est ce qui m'a décidé  à le découvrir aidé aussi par l'avis de la librairie Tonnet à Pau, toujours de très bon conseils.

Une histoire de deux amis , cabossés par la vie, l'un revenant d'Afghanistan , l'autre , un peu paumé dans son existence, qui a perdu ses parents très jeunes, qui a été élevé plus tard avec son ami. Ce sont des" jusqu'au boutistes", pas de détail , on fonce , ils sont accros à la drogue , vivent de ventes de récupérations de cuivres ou autres métaux qu'ils volent dans des maisons abandonnées au moment de la crise immobilière américaine . C'est la  sous classe américaine qui vit d'expédients et dans la violence , physique mais aussi morale, ils ont chacun un lourd passé familial .Aiden a vu son père tuer sa mère et se suicider de suite après, Thad qui vit sur la propriété de sa mère, April,  en même temps que son ami Aiden  , a subi l'indifférence de son beau père , et le désintérêt de sa mère sans jamais savoir pourquoi.

Un jour , en allant acheter de la came chez leur dealer, survient un drame , ce dernier  meurt dans des circonstances que je ne raconte pas. Les deux compères se retrouvent avec de l'argent , de la dope , qui pourrait les sortir de la misère.

Mais ce monde violent va les rattraper , leurs démons vont les maintenir dans cette misérable condition, victimes de trahisons  aussi , ils vont avoir du mal à passer un cap. Je ne raconte pas la suite bien sûr. C'est super bien écrit je trouve , certes c'est violent par moment, mais ca décrit bien le monde miséreux de l''Amérique  souvent citée comme un eldorado , mais qui a ses oubliés de la réussite américaine. Les deux amis sont durs ,extrêmes dans leurs réactions car ce sont des écorchés vifs. La mère de Thad est elle aussi paumée , elle a souffert aussi mais essaie de garder la tête sur les épaules , son personnage est attachant  aussi comme les deux amis qui sont différents, qui se disputent qui s'envoient balader, qui se battent entre eux , qui se menacent, mais qui sont attachés l'un à l'autre liés par leur besoin de savoir que quelqu'un compte pour eux  dans leur monde où ils n'ont jamais eu de repères.

On ne lâche pas le roman , pris dans l'engrenage de leurs réactions épidermiques, de cette fuite en avant dramatique et inexorable. Et un dénouement bien dans l'esprit du roman.

Vraiment je me suis régalé, extrêmement prenant, 

du coup j'avais acheté le même jour son dernier roman , je voulais lire autre chose entre , mais je crois que je vais me jeter dessus , il s'agit de  " Ce lien entre nous " qui est sorti en 2020, je vous en parle bientôt bien sûr...

MC alias tonton M

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog