Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

L'Ile du Serment  de Peter May

J'aime beaucoup Peter May , j'en ai pas mal parlé ici ,  celui ci m'a beaucoup plu , un de ses meilleurs après la trilogie écossaise pour moi ,  je me suis régalé,même si l'intrigue n'est pas l'essentielle du roman . Là cela se passe au Québec, un meurtre est commis sur une ile où il n' y en a jamais eu. Une équipe de policiers de Québec, avec en leur sein l'enquêteur  Sime , seul anglophone du groupe intégré dans l'équipe car sur cette ile il y vit beaucoup d'Ecossais d'origine et ne parlant pas ou peu Français. Un homme riche a été tué dans sa maison , on soupçonne sa veuve seule sur place mais qui dit avoir été agressée elle aussi par le tueur, mais sa version semble peu crédible. En la voyant, Sime , d'origine Ecossaise lui aussi à une étrange sensation de la connaitre déjà , de l'avoir déjà vue.

L'enquête se déroule dans une étrange atmosphère , l'ex de Sime est la légiste du groupe , et des tensions sont palpables. Le chef de l'enquête est pressé de boucler l'affaire.

Sime est insomniaque depuis le départ de sa femme et pour le moins perturbé dans son travail de policier.

Il va se plonger dans son passé , sa grand mère lui racontant petit , l'histoire de leur ancêtre qui lui aussi était venu sur cette ile pour éviter la famine en Ecosse , comme beaucoup d'habitants ici.

On passe donc de l'enquête en cours au retour vers le passé de l'ancêtre de Sime, passé qui aurait un rapport avec l'enquête sur le meurtre . J'avoue que je me suis  régalé autant avec le récit du passé où l'on découvre les conditions extrêmement dures de l'époque au 19 ième siècle , la famine et la dureté de leurs conditions de vie en Ecosse ,même si une belle histoire d'amour se glisse pendant ces événements,  leur mise en quarantaine avant d'entrer au Québec, donc autant avec l'histoire qu'avec l'enquête tout est bien mené , un régal de lecture. Peter May est un vrai conteur , son écriture est riche , j'adore, je ne veux rien dire de plus , je vous laisse découvrir ce roman qui m'a enchanté.

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

Démurmuré.e d'Eric Lemoine et Lou Poésis

Démurmuré.e

d'Eric Lemoine et Lou Poésis :

Un recueil de poèmes, présenté en une joute verbale toute amicale

Entre Eric Lemoine et Lou Poésis qui lui répond.

D’abord le titre que je trouve génial :

Démurmuré.e , qui rappelle  que cet échange poétique

se passe pendant le confinement.

Démurmuré.e veut dire qu’ils cassent les barrières du confinement

Ensuite murmures bien sûr ,

échanges tout feutrés entre les deux amis

ce titre résume parfaitement le propos.

Les poèmes ou évocations ( c’est ce que j’ai ressenti , des évocations ) sont très courts

Un peu comme des Haikus japonais mais sans les contraintes de pieds ou autres.

Eric Lemoine lance ses mots, comme des pensées fugaces et Virginia (Lou Poésis ) y répond avec sa vision, elle reprend le thème , ou pas , ou relance sur un mot d’éric ,

C’est subtil, ouvert à toute interprétation .Je les aime tous  je vous mets un de ceux que je préfère :

Eric Lemoine :

« Un souvenir encore présent ,

Demain hagard

Puis embué

Une résonnance à rechercher

Désespérément                                                           

 …………………………………………………….Lou poésis : « Divagation sur la route d'hiver

  ………………………………………………………….. Ton reflet trouble

   ……………………………………………………………….. Se meurt en chemin

  …………………………………………………………….Vie suspendue au dessus du vide

……………………………………………………….Quand te verras tu ? »

il existe aussi un enregistrement de ces poèmes par les auteurs...à demander , c'est un pur régal...Lou Poésis ..quelle voix. Ensorceleuse...j'ai ADORE

MC alias TONTON M

Voir les commentaires

PERTE ET FRACAS par CHRYST L DHEAU

Recueil de poésies, écrit juste après le décès de son père à 49 ans , que l'auteur a voulu éditer 20 ans après. De très belles fulgurances , ces 27 poèmes sont des cris du coeur écrits des l'annonce du décès , jour par jour ensuite dans la demeure parentale puis ensuite chez elle.Ces poèmes semblent décousus car on y sent l'urgence de "gueuler" sa tristesse , son horreur , sa détresse, mais c'est ce qui en fait leur force , j'ai tout lu d'un trait , même un peu de larmes par moment ( mais j'étais dans un moment de désarroi  moi même ) très prenant, comme je l'ai dit au début de très belles fulgurances  que je vous laisse découvrir.

Encore un livre d'une connaissance FACEBOOK, ce n'est pas la première fois , et je découvre ainsi beaucoup d'écrivains et poètes que je rencontre souvent aussi , donc dans ce cas là merci FACEBOOK ,

Michel alias TONTON M

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog