Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

MILLENIUM 1 :Les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

Oui j'avoue je n'avais pas encore lu cette série ( qui en compte 3 du même auteur , les suivants écrits par un autre auteur jonglant sur le succès des premiers après le décès de Stieg Larsson,  mais de moindre intérêt selon mes"sources" ...).

Stieg Larsson est décédé juste après avoir remis ses trois romans à un éditeur suédois, et n'a donc jamais connu le succès mondial de sa trilogie .

Oui très gros succès au début des années 2000, qui m'a fait hésiter , me méfiant souvent des trop gros tirages pas synonymes pour moi de bons livres. Et pourtant j'aime la littérature policières nordique.

Donc mea culpa, je m'étais trompé, c'est addictif à lire , les quelques 700 pages ont été avalées en quelques jours. 

Un journaliste d'enquête économique (Mickael Blomkvist,  a fondé un journal d'investigation sur les affaires du capitalisme Suédois, mais il est condamné pour avoir diffusé des informations fausses sur un homme d'affaire connu et se trouve condamné à une peine de prison de quelques mois.

Un industriel d'un grand groupe, Henrik Vanger,  le contacte alors , le sachant sans travail pour enquêter sur la disparition de sa nièce disparue il y a...une quarantaine d'années.

Cet industriel enquête lui même depuis 40 ans explorant toutes les pistes possibles et imaginables , et n'a jamais rien trouvé. Mickael accepte du bout des lèvres étant persuadé qu'il ne trouverait rien, mais comme il avait le temps et pouvait se mettre un peu au vert et puis  le magnat  industriel le payait bien , il se lance dans l'enquête.

On suit petit à petit ses recherches dans cette ile où a eu lieu cette disparition de Harriet VANGER, 16 ans à l'époque.

Il tire un à un quelques fils de l'intrigue, aidée par une hackeuse surdouée , mais asociale, Lisbeth Salander.

On part sur une  piste religieuse, sur des meurtres non élucidés, la famille de l'industriel qui habite dans plusieurs maisons de l'ile où séjourne le journaliste pour l'enquête gravite autour de lui , lui fournissant volontairement ou pas des indices, on évoque aussi les tendances politiques proches des nazis suédois, bien sur beaucoup de sphères à explorer, à abandonner , d'autres à approfondir, le roman ne laisse rien transparaitre jusqu'à la fin ,c'est un mystère passionnant à suivre.

Les personnages sont attachants , d'autres repoussants, quel est la part de vrai , de sincérité , les histoires de famille entrent en jeu aussi.

Bref , intriguant à souhait, addictif je le répète , dès que je peux , je prends les deux autres romans de la trilogie ,et je repars dessus.

MC alias TONTON M

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Hébergé par Overblog