Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

Quelque part dans les Appalaches aux Etats unis.

Ray Mathis,  patriarche , y vit dans une petite maison isolée , il est retraité des services des forêts.

Son fils vient de temps en temps le voir , enfin surtout quand il est absent , pour le voler et grapiller quelques objets à vendre pour s’offrir ses doses de drogues . Ray est fataliste même si il est triste de cette situation, mais un jour c’est la goutte qui fait déborder le vase ..il décide de passer à l’action..je ne vous en dis pas plus sur l’intrigue et les pérégrinations de la police . C’est très très bien écrit, David Joy peint admirablement cette société pauvre abandonnée par le rêve américain , pays qui semblait revivre avec l’installation d’un casino géré par la tribu indienne du coin, les indiens jouant aux "indiens de western" faussement ,à en être ridicule, pour attirer les touristes. Mais malgré tout la drogue et le chômage se sont  invités dans la partie. De plus le pays est en proie aux flammes de vastes incendies

David Joy nous décrit un monde désabusé , violent, apocalyptique souligné par ces feux de forêts, la perte des valeurs des anciens comme Ray Mathis où la parole donnée avait valeur de signature, tout ce monde balayé par les ravages de la drogue et des trafics.

On suit les avancées de la police gangrénée par la corruption. David Joy nous emporte avec ses descriptions précises des paysages et des personnages, un écrivain brillant et abordable,  j’ai assisté le mois dernier à sa soirée dédicace ,il faisait une tournée en Europe , et j 'ai eu la chance de le voir dans ma librairie préférée ici sur Pau,  il est très sympathique , et bien sur je suis reparti avec mon livre signé de sa main. Vraiment un excellent roman , comme les précédents que j’ai lus de lui, et romancier hors pair , très talentueux j’adore.

MC alias Tonton M

Nos vies en flammes de David JOY
Nos vies en flammes de David JOY
Nos vies en flammes de David JOY
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Hébergé par Overblog