Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

Le Corps de Sankara de Agnes Clancier

Un très bon roman ; lu ces derniers jours. L'auteur Agnes Clancier nous raconte le destin de deux Français au Burkina Fasso dans les années troublées de ce pays il y a 4 ou 5 ans.

Daurat un sexagénaire en fin de carrière , qui veut relancer un peu son existence après une énieme séparation ( trois divorces..) vient travailler à l'ambassade de France. C'est un emploi modeste , mais il va se lancer dans une entreprise de rachat de mine , pensant donner du piment à sa vie.

Lucie , une jeune étudiante qui prépare une thèse  sur l'environnement vient travailler pour une ONG qui veut aider les populations. Elle aussi est sur une rupture qui l'a détruite, et arrive en Afrique un peu déboussolée. 

Le chaos de la vie de ce pays ne va pas trop l'aider à se rétablir.

Les deux personnages sont racontés par chapitres , on passe de l'un à l'autre, ils se croisent par moment dans le déroulé du récit , mais sans vraiment lier contacts. Daurat le sexagénaire est plus présent dans l'histoire , j'aurais aimé un équilibre entre les deux , je ne sais pas pourquoi l'auteure a pris ce parti pris , mais c'est un détail , pas trop gênant

Le style est plaisant , on s'imprègne bien de l'atmosphère de ce pays africain et de son peuple appauvri ,affamé par le pouvoir, la corruption règne en maitresse. Nos deux Français essaient de s'adapter à ces règles de vie particulières , ils nouent des relations tout de même avec les autochtones, très souvent attachants,  mais sans postures de supériorité.

On évoque bien sur dans ce roman les relents de colonialisme,la dictature d'un petit nombre , les  connivences entre le pouvoir et pays étrangers. la pauvreté , la débrouillardise ,le système D , le sentiment de chaos, je le redis.

Les coutumes bafouées aussi par des exploiteurs des richesses du pays alimentent aussi le récit.On apprend  sur la vie africaine, les coutumes , les marabouts , les croyances le roman est riche de çà aussi.

Une fin passionnante où les deux "héros" se retrouvent face à une situation d'urgence dans le contexte explosif de la révolte en marche, mais je vous laisse le soin de découvrir tout çà.

J'ai beaucoup aimé , dépaysement total, belle écriture je trouve , pour  moi , je ne suis pas un spécialiste littéraire, je vous dis juste ce que je ressens, et là j'ai aimé

MC alias Tonton M

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Hébergé par Overblog