Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TONTON ai M e

Les disparus du phare de Peter May

GENIAL!! Lu les quelques 400 pages en quelques heures sans pratiquement lâcher , bon faut dire que mes nuits sont courtes en ce moment, donc je m'occupe en lisant mais le récit m'a accaparé sans discontinuer , et çà des la première page .  Bon vous savez que j'aime beaucoup Peter May, j'en parle très souvent , mais là je dois dire que je me suis régalé , le meilleur de ses romans à mon avis.L'histoire , un homme échoue sur une plage d'une ile des Hébrides,blessé , transi de froid, mais surtout ne sachant plus qui il est , ni son nom, ni ou il habite, ce qu'il fait là , et ne sachant pas ce qu'il vient de lui arriver.Une femme le voit remonter de la plage , le reconnait et l'appelle par ce qui semble être son nom et le ramener chez lui dans une maison , qu'il ne connait pas, mais où il semble vivre depuis un an ou deux .Il va essayer de reconstruire sa vie , retrouver son identité, à partir des maigres indices dont il dispose ,des morceaux de puzzle vont se mettre en place avec des gens qui sont autour de lui, mais un mystère plane autour de lui , il semble écrire un livre sur les iles avoisinantes, les chapitres sont bien nommés dans son ordinateur mais dedans il n'y a rien, pas de texte.Des voisins viennent chez lui , le connaissant très bien , mais lui doit faire semblant d'être normal, un homme dans une caravane le surveille de loin avec des jumelles, on entre dans une histoire petit à petit de conflit entre grand groupe industriel, des recherches sur les abeilles, un meurtre dans une ile, l'intrigue est palpitante , je n'en dis pas plus , le mystère reste pratiquement opaque jusqu'à la fin malgré les divers rebondissements, c'est ca qui est passionnant. Franchement je vous le recommande. Un Peter May moins classique que les précédents romans, on a moins La magie des décors de cette écosse sauvage, même si on navigue sur ces côtes découpées, mais l'essentiel est dans l'intrigue cette fois ci plus que dans les précédents, et c'est ce que  j'ai adoré .

MC ALIAS TONTON M

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Hébergé par Overblog